Airbus revient aux bénéfices mais met en garde contre le bilan de la pandémie

Airbus a annoncé jeudi qu’il était revenu à un bénéfice au premier trimestre après une perte de 1,1 milliard d’euros l’année dernière en raison de la pandémie de coronavirus, mais son dirigeant a averti que le bilan économique se poursuivrait.

«Le premier trimestre montre que la crise n’est pas encore terminée pour notre industrie et que le marché reste incertain», a déclaré Guillaume Faury, directeur général du plus grand constructeur aéronautique mondial, dans un communiqué.

Airbus a enregistré un bénéfice net de 362 millions d’euros (440 millions de dollars) entre janvier et mars, contre une perte de 481 millions d’euros un an plus tôt, grâce aux mesures de réduction des coûts – qui comprenaient plus de 11000 licenciements annoncés l’année dernière pour ses opérations mondiales – renforcé la ligne de fond. Le chiffre d’affaires a chuté de 2% à 10,5 milliards d’euros.

Airbus a livré 125 avions commerciaux à des compagnies aériennes au cours de la période de trois mois, contre 122 un an plus tôt. Au total, Airbus a livré 566 avions aux compagnies aériennes en 2020, 40% de moins que prévu avant la pandémie.

Airbus a précédemment averti que l’industrie pourrait ne pas se remettre des perturbations causées par la pandémie avant 2025, car de nouvelles variantes de virus retardent la reprise des voyages aériens dans le monde.

Compte tenu des perspectives incertaines, Airbus n’accélérera pas les livraisons d’avions cette année. La société a déclaré qu’elle prévoyait de livrer 566 avions en attente de commande auprès des compagnies aériennes, le même nombre que l’année dernière.

Il a maintenu sa prévision d’un résultat opérationnel sous-jacent de 2 milliards d’euros pour l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick