Exxon Mobil et Chevron déclarent un bénéfice trimestriel après une série de pertes

Exxon Mobil et Chevron, les deux plus grandes sociétés pétrolières des États-Unis, ont annoncé vendredi leurs premiers bénéfices trimestriels après plusieurs trimestres de pertes, signalant que le secteur de l’énergie rebondit après la pandémie de coronavirus.

Les prix du pétrole ont grimpé ces derniers mois et sont maintenant à peu près là où ils étaient avant que la pleine force de la pandémie ne se fasse sentir. En conséquence, Exxon a enregistré un bénéfice de 2,7 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de l’année, contre une perte de 610 millions de dollars à la même période il y a un an. Chevron a déclaré que son bénéfice était de 1,4 milliard de dollars, contre 3,6 milliards de dollars un an plus tôt. Chevron cette semaine a augmenté son dividende de près de 4 pour cent.

Le prix de référence du pétrole américain, maintenant autour de 64 dollars le baril, a triplé depuis avril dernier. Les prix du gaz naturel se sont également raffermis pendant la reprise.

«Les bons résultats du premier trimestre reflètent les avantages de la hausse des prix des matières premières et notre concentration sur les réductions structurelles des coûts», a déclaré Darren Woods, directeur général d’Exxon, dans un communiqué.

Il y a à peine six mois, de nombreux analystes ont averti qu’Exxon devrait réduire son dividende, mais maintenant le paiement des actionnaires semble sûr en raison de la hausse de la production et des prix des produits chimiques. Exxon a rapporté ce mois-ci une autre dans une série de grandes découvertes pétrolières au large de la Guyane, l’une de ses zones de croissance les plus importantes.

Chez Chevron, les ventes et autres revenus du trimestre ont augmenté pour atteindre 31 milliards de dollars, soit 1 milliard de dollars de plus que le trimestre de l’an dernier.

«Les bénéfices se sont renforcés principalement en raison de la hausse des prix du pétrole à mesure que l’économie se rétablit», a déclaré Mike Wirth, directeur général de Chevron.

Les deux sociétés ont subi des pertes en raison du grave gel du Texas en février. Exxon a rapporté que les ventes et les réparations perdues ont coûté à l’entreprise près de 600 millions de dollars. Chevron a déclaré que ses résultats avaient été affaiblis par 300 millions de dollars de pertes de pétrole et de production et de réparations de raffinage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick