La journaliste de Channel Nine, Lana Murphy, désolée pour la photo offensante de la manifestation contre l’avortement

La journaliste de Channel Nine, Lana Murphy, s’est excusée après avoir publié sur ses réseaux sociaux une image des manifestations contre l’avortement du week-end dernier à Sydney.

La journaliste de Channel Nine, Lana Murphy, s’est excusée après avoir publié sur ses réseaux sociaux une image des manifestations contre l’avortement du week-end dernier à Sydney.

Murphy couvrait la manifestation pro-choix pour le réseau et était photographié tenant une pancarte indiquant: “Mary (La Vierge) aurait dû se faire avorter.”

Selon le Herald Sun, Murphy a été conseillé par le réseau sur les raisons pour lesquelles l’image était inappropriée, ce qui a suscité une réponse du journaliste spécialisé dans le crime.

“Dans mon rôle de journaliste, je m’efforce toujours de rester impartial et respectueux de chaque côté d’un débat rationnel”, a déclaré Murphy dans un communiqué mardi.

“Samedi, alors que je faisais un reportage sur le rassemblement pro-choix, j’ai été photographié passant devant une pancarte faite par l’un des participants.

« Les mots sur le panneau et ma publication ultérieure de cette image sur mon compte personnel de médias sociaux ont offensé certains membres de la communauté religieuse.

“Ce n’était pas mon intention, et je m’excuse de tout cœur auprès de ceux qui ont été blessés.

“Je reconnais que dans mon rôle professionnel, ce n’était pas le bon moment pour donner l’impression d’avoir choisi n’importe quel camp.”

Nine News a également publié une déclaration.

“Le week-end, une journaliste de 9 News a publié une image sur son compte personnel de médias sociaux qui a offensé certains membres de la communauté”, indique le communiqué.

Lire aussi  Le Syndicat des travailleurs des transports forme une nouvelle division pilote alors que les travailleurs de l'aviation soulèvent des préoccupations en matière de sécurité

“Le journaliste n’avait pas l’intention d’offenser quoi que ce soit, mais il a été conseillé sur les raisons pour lesquelles le poste n’était pas approprié.

« 9 News présente ses excuses à toute personne offensée par la publication.

“Nous respectons tous les aspects de cette question sensible et sommes fiers de rendre compte avec impartialité.”

Des centaines de manifestants se sont rendus au rassemblement de Sydney devant l’hôtel de ville samedi, malgré les tempêtes qui ont inondé la ville.

Sous les ponchos et les parapluies, la foule peut être entendue scandant “Ils disent pas le choix, nous disons le choix pro”.

L’activiste Hersha Kadkol a déclaré que la manifestation était nécessaire car l’annulation de Roe v Wade était “une attaque terrifiante contre les droits des femmes et des autres à contrôler leur corps”.

Alors que les manifestations sont en partie une manifestation de solidarité envers le peuple américain qui a été touché par la décision de la Cour suprême, les manifestants disent également qu’ils veulent prêter attention aux «lacunes» de l’Australie.

“Les supporters doivent toujours être organisés et se lever pour montrer notre force”, a déclaré Kadkol. “Le droit à l’avortement a d’abord été acquis dans la rue et par le biais de manifestations… Aucun des gains du passé n’est gravé dans le marbre et ils doivent être défendus.”

Lisez les sujets connexes :Sidney

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick