Home » Le Credit Suisse signale une perte alors que les régulateurs ouvrent une enquête.

Le Credit Suisse signale une perte alors que les régulateurs ouvrent une enquête.

by Les Actualites

Le Credit Suisse a déclaré jeudi avoir subi une perte au premier trimestre en raison de prêts consentis au fonds d’investissement effondré Archegos Capital Management, une débâcle qui a incité le régulateur financier suisse à vérifier si la banque faisait un mauvais travail en surveillant le risque de ses investissements.

La perte de 252 millions de francs suisses, soit environ 275 millions de dollars, de janvier à mars, est survenue après qu’une perte de 4,4 milliards de francs d’Archegos a anéanti une forte augmentation des revenus et contraint le départ de certains hauts dirigeants. Le Credit Suisse a également déclaré jeudi qu’il avait vendu des obligations à des investisseurs pour renforcer son capital.

La banque, basée à Zurich, a subi une série de calamités cette année qui ont gravement endommagé sa réputation et ses finances. Les régulateurs suisses enquêtent également sur un scandale d’espionnage et la vente par le Credit Suisse de 10 milliards de dollars de fonds emballés par Greensill Capital. Les fonds reposaient sur des financements accordés à des entreprises, dont beaucoup avaient une faible cote de crédit ou n’étaient pas du tout notées. Greensill s’est effondré en mars et ses liens avec l’ancien Premier ministre britannique David Cameron ont provoqué un scandale politique.

Le régulateur suisse, connu sous le nom de Finma, a déclaré qu’il «enquêterait en particulier sur les éventuelles lacunes de la gestion des risques» au Credit Suisse. La Finma a également déclaré qu’elle «continuerait à échanger des informations avec les autorités compétentes du Royaume-Uni et des États-Unis»

Sans la perte d’Archegos, le Credit Suisse aurait réalisé un bénéfice avant impôts de 3,6 milliards de francs, a indiqué la banque. Le chiffre d’affaires du trimestre a augmenté de 30% à 7,6 milliards de francs, le Credit Suisse ayant prélevé des commissions sur des échanges animés sur les marchés boursiers et obligataires.

La perte trimestrielle, qualifiée d ‘«inacceptable» dans un communiqué du directeur général de la banque, Thomas Gottstein, à comparer à un bénéfice de 1,3 milliard de francs au premier trimestre 2020.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.