Le président de United Auto Workers qui a dirigé le syndicat à travers une enquête fédérale prendra sa retraite.

Le président du syndicat United Auto Workers, Rory L. Gamble, prendra sa retraite le 30 juin, un an avant la fin de son mandat, a annoncé vendredi le syndicat.

M. Gamble, 65 ans, est membre du syndicat depuis 1974 et a été nommé président en 2019, lorsque son prédécesseur, Gary Jones, a été évincé au milieu d’une enquête fédérale. Le conseil d’administration du syndicat devrait bientôt nommer un successeur pour le reste du mandat de M. Gamble.

« J’ai dit le premier jour que je remettrais les clés de cette précieuse institution en tant que syndicat propre », a déclaré M. Gamble dans un communiqué. « Après avoir examiné les progrès que nous avons réalisés et les meilleurs intérêts des membres de l’UAW pour un transfert de pouvoir stable, c’est le bon moment pour moi de passer les rênes. »

M. Gamble a dirigé le syndicat à travers un scandale qui a conduit à des plaidoyers de culpabilité de M. Jones et d’un autre ancien président de l’UAW, Dennis Williams, ainsi que de trois anciens dirigeants de Fiat Chrysler et d’une douzaine d’autres responsables syndicaux.

M. Jones et M. Williams ont été condamnés respectivement à 28 mois et 21 mois de prison. Tous deux avaient été accusés d’avoir utilisé des fonds syndicaux pour des voyages personnels, des cigares, de l’alcool et d’autres produits de luxe.

Sous M. Gamble, le syndicat a travaillé avec les procureurs fédéraux pour mettre en place des réformes anti-corruption. Les procureurs avaient envisagé de placer le syndicat sous contrôle fédéral mais étaient satisfaits des changements de M. Gamble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick