Les Canadiens veulent des mesures en matière de confidentialité et de contenu Internet préjudiciable: sondage de l’ACEI

La majorité des Canadiens interrogés souhaitent que les gouvernements se montrent plus sévères à l’égard du contenu préjudiciable sur les plateformes de médias sociaux et augmentent les pouvoirs du commissaire fédéral à la protection de la vie privée pour aider à protéger les renseignements personnels.

Ce sont quelques-uns des résultats d’un sondage auprès de 1 254 internautes réalisé en février et publié mercredi par l’Autorité canadienne des registres Internet (CIRA), qui administre le domaine .ca.

Soixante-dix-sept pour cent des répondants ont appuyé l’octroi de nouveaux pouvoirs au Commissariat à la protection de la vie privée pour aider à protéger leurs renseignements personnels.

En rapport:

Le groupe Ryerson appelle à l’action contre la haine

Il y a six mois, le gouvernement libéral a proposé d’augmenter ces pouvoirs dans sa nouvelle Loi sur la protection de la vie privée des consommateurs (LPCP, également connue sous le nom de projet de loi C-11). Cependant, la législation est toujours en deuxième lecture. Le gouvernement ne l’a pas encore envoyé à un comité pour une analyse détaillée et le témoignage de témoins.

Depuis sa publication, le commissaire à la protection de la vie privée, Daniel Therrien, a publiquement critiqué certains des éléments, le plus récemment le 11 mai en témoignant sur son budget. Le projet de loi donne au commissaire à la protection de la vie privée de nouveaux pouvoirs pour ordonner aux organisations de se conformer à la loi, d’améliorer leurs processus de protection de la vie privée et de recommander des amendes élevées. Cependant, Therrien s’est plaint que ces pouvoirs sont «soumis à de sévères limitations et conditions».

Lire aussi  Roy Joseph de Five Bedroom révèle les conseils absurdes de sa grand-mère et son plaisir coupable de streaming

Entre autres résultats de sondages:

  • Huit Canadiens sur dix (84 pour cent) sont au moins quelque peu préoccupés par le fait que les entreprises partagent volontairement les données personnelles des utilisateurs avec des tiers sans leur consentement.
  • 84% des Canadiens soutiennent les FSI dans le blocage des sites Web utilisés pour lancer des cyberattaques, mais la moitié conviennent également que c’est une mesure extrême qui devrait être utilisée en dernier recours.
  • Bien qu’il existe un large soutien en faveur d’une nouvelle loi exigeant que les plateformes de médias sociaux suppriment le contenu illégal ou préjudiciable dans les 24 heures suivant son signalement (79%), une majorité de Canadiens craignent que cela puisse entraîner la suppression de discours légitimes et licites ( 62 pour cent).
  • La plupart des Canadiens appuient les mesures gouvernementales visant à stimuler la création de contenu canadien (59 pour cent). Le soutien est le plus fort pour exiger que les services de diffusion en continu étrangers perçoivent la TPS / TVH et orientent une partie de ces fonds vers le contenu canadien.
  • Bien que les Canadiens appuient un nouveau financement pour les nouvelles (58%), ils sont divisés sur l’idée d’obliger les plateformes de médias sociaux à payer les éditeurs de nouvelles pour créer des liens vers leur contenu. Seulement 52 pour cent appuient l’idée, et il y a un soutien égal pour exiger que les plates-formes perçoivent la TPS / TVH et financent les nouvelles à partir des recettes générales.

«L’époque de l’Internet« tout est possible »est derrière nous», a déclaré le directeur général de l’ACEI, Byron Holland, dans un communiqué accompagnant la publication des résultats du sondage. «Les discours de haine, les fausses nouvelles et les cyberattaques sont monnaie courante et ont miné la confiance des Canadiens dans le Web ouvert. L’Internet en grande partie non réglementé a entraîné une innovation incroyable, mais cela a entraîné des coûts importants. Les Canadiens veulent du changement, c’est donc maintenant à nous tous d’aider à concevoir des règles qui rétablissent la confiance en ligne tout en respectant l’esprit de l’Internet ouvert.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick