L’étude de faisabilité Hyperloop plaide en faveur d’une ligne à grande vitesse Calgary-Edmonton

EDMONTON — Une liaison hyperloop à grande vitesse entre Calgary et Edmonton stimulerait les emplois et l’économie de l’Alberta, selon une étude de faisabilité de TransPod.

En août dernier, TransPod a signé un protocole d’entente avec le gouvernement de l’Alberta pour déterminer la faisabilité d’un hyperloop entre les deux plus grandes villes de l’Alberta avec des vitesses potentielles de 1 000 km/h.

Sa nouvelle étude affirme que la construction coûtera des milliards de dollars, mais la boucle terminée créerait plus de 140 000 emplois tout en ajoutant 19,2 milliards de dollars au PIB de la province et en réduisant les émissions de carbone de 636 000 tonnes par an.

L’étude cite également des temps de trajet plus rapides, une circulation routière réduite et une plus grande abordabilité pour les voyageurs.

La société affirme qu’une proposition d’investissement initiale d’un montant de 1 milliard de dollars a été partagée avec le gouvernement.

L’hyperloop serait construit au niveau du sol et TransPod dit que les véhicules se déplacent dans des tubes à basse pression protégés des éléments, rendant le système « immunisé contre les intempéries ».

Les véhicules sont entraînés par des « moteurs à induction linéaires et des compresseurs d’air » et l’absence de friction leur permet de voyager à des vitesses plus rapides que les jets et près du triple de celles des trains à grande vitesse actuels.

Si le projet progresse, la construction de la piste d’essai et les essais à grande vitesse auraient lieu au cours des cinq années précédant 2027 et la construction de la ligne interurbaine reliant Calgary et Edmonton pourrait potentiellement commencer en 2025.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick