Nouveaux sites d’exposition à Bordertown et Waikerie après que le chauffeur de camion ait été testé positif au COVID-19

Les autorités sanitaires ont identifié de nouveaux sites d’exposition dans la région de l’Australie-Méridionale après qu’un autre chauffeur de camion voyageant dans l’État ait été testé positif au COVID-19.

Le chauffeur de camion est entré dans l’État le mercredi 13 octobre et a visité trois endroits avant de retourner à Victoria.

SA Health a répertorié le point de contrôle de Bordertown de 6h30 à 11h, la station-service de Bordertown OTR de 10h45 à 11h20 et United Petrol Station à Waikerie de 18h30 à 19h30 comme sites d’exposition de niveau 2.

Le premier ministre Steven Marshall a déclaré que la direction générale du contrôle des maladies transmissibles téléchargerait toutes les données d’enregistrement QR de ces périodes.

« Je pense que c’est juste un autre rappel que nous vivons toujours avec cette variante Delta, elle est toujours hautement transmissible, elle fait des ravages entre les États en ce moment », a-t-il déclaré.

Toute personne qui a visité les lieux mercredi dernier aux heures spécifiées doit immédiatement se faire tester pour COVID-19 et se mettre en quarantaine pendant 14 jours.

Ils doivent également subir un nouveau test au jour 5 et au jour 13 après le dernier jour où ils étaient sur place.

Toute personne qui a visité les lieux mais à des dates et heures différentes doit se surveiller pour détecter les symptômes et se faire tester dès que des symptômes se développent.

L’homme est le sixième chauffeur de camion en deux semaines à être testé positif après avoir visité l’État.

Jeudi, SA Health a révélé qu’un chauffeur de camion avait été testé positif au COVID-19 après avoir visité trois sites d’exposition en Afrique du Sud, dont le magasin Big W à Hallett Cove dans la banlieue sud d’Adélaïde.

Le directeur général du ministère du Premier ministre et du Cabinet Nick Reade montre à quoi ressemble le certificat de vaccination numérique. (Twitter : @NickReade)

Le gouvernement de l’État a lancé aujourd’hui un essai sur 50 personnes de son certificat de vaccination numérique – appelé VaxCheck – qui est une fonction de l’application mySA Gov qui affiche le statut de vaccination.

M. Marshall a déclaré que l’essai vise à s’assurer que la fonction est aussi conviviale que possible.

VaxCheck devrait être déployé dans tout l’État dans trois semaines.

M. Marshall a déclaré que certaines entreprises avaient déjà signalé qu’elles exigeraient des clients qu’ils présentent une preuve de leur statut de vaccination.

« Nous ne rendrons pas obligatoires des éléments de la vie quotidienne en Australie-Méridionale, mais il y a beaucoup d’entreprises à travers le pays et dans le monde qui disent que si vous voulez venir dans mes locaux, vous devrez montrer votre statut vaccinal,  » il a dit.

« Nous savons que les compagnies aériennes envisagent cela, nous savons que les codes sportifs envisagent cela. »

Espace pour jouer ou mettre en pause, M pour couper le son, flèches gauche et droite pour rechercher, flèches haut et bas pour le volume.

Lire la vidéo.  Durée : 2 minutes 53 secondes

Recycler les déchets que COVID-19 a créés(Emilie Terzon)

Chargement du formulaire…

.

Lire aussi  Un couple ontarien « intimidé » par une entreprise de vitrines pour de mauvaises critiques a reçu 166 000 $

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick