Tamboran Resources risque une lourde amende pour ne pas avoir fait face à l’enquête du Sénat sur les subventions au gaz du bassin de Beetaloo

Une compagnie gazière recevant des millions de dollars de subventions financées par les contribuables pour faire avancer ses intérêts dans le bassin de Beetaloo pourrait faire face à une amende importante pour ne pas se présenter à une enquête sur le programme de subventions controversé.

Sweetpea Petroleum, filiale de Tamboran Resources, a reçu 7,5 millions de dollars en début d’année dans le cadre du programme de subvention des puits d’exploration dans la région riche en gaz au sud-est de Darwin.

Les documents sont actuellement examinés par la commission de l’environnement et des communications du Sénat fédéral, qui a rendu jeudi un rapport sur l’état d’avancement de l’enquête.

Il a révélé que le comité avait commencé à renvoyer l’entreprise à un chien de garde parlementaire interne appelé le Comité des privilèges du Sénat pour enquêter sur son outrage au Sénat lorsqu’il ne s’est pas présenté à une audience à laquelle il avait été convoqué.

Si une conclusion d’outrage est rendue, l’entreprise pourrait être condamnée à une amende pouvant aller jusqu’à 25 000 $.

Lire aussi  Les paiements d'impôt sur le revenu des particuliers sont en bonne voie pour atteindre un niveau record

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick