Un fabricant de baskets français se demande comment ramener la production à la maison

ARDOIX, France—Après 15 ans de fabrication entièrement en Asie, la société française de vêtements de sport Salomon SAS, désireuse de réduire les émissions et de réduire les goulots d’étranglement, a décidé qu’il était temps de commencer à fabriquer ses chaussures de sport emblématiques à la maison. Le défi, dans un pays où la fabrication de chaussures s’est éteinte il y a des années, était de savoir comment construire la chaîne d’approvisionnement nécessaire.

La première phase de la solution de Salomon consistait à construire une usine de baskets automatisée dans cette petite ville proche des Alpes. Il a également repensé ses chaussures, réduisant considérablement sa chaîne d’approvisionnement en réduisant de près des deux tiers le nombre de composants dans chaque sneaker. Cela laissait encore la question de l’approvisionnement en matériaux dans une région largement dépourvue de fournisseurs. Jusqu’à présent, elle s’approvisionnait en semelles et autres pièces principalement en Chine et au Vietnam, deux des principaux centres de la cordonnerie moderne.

Lire aussi  Convoi de camionneurs : les camionneurs canadiens d'Asie du Sud réfléchissent à d'autres cheminements de carrière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick