Abus de l’arbitre Répression de la règle de pénalité de 50 mètres, réaction de Christian Petracca, grande règle, AFL 360

La superstar de Melbourne, Christian Petracca, estime que la nouvelle pénalité pour abus d’arbitre est « une excellente règle », bien qu’elle ait été prise dans le moment le plus notable qui l’implique cette pré-saison.

La nouvelle règle signifie que les joueurs qui répliquent ou interrogent les arbitres sur leurs décisions donneront une pénalité de 50 mètres, dans le but d’améliorer la culture autour de la façon dont les dénonciateurs sont traités.

Lors de leur match de la série communautaire AAMI contre Carlton, Petracca semble avoir donné le septième penalty des Demons à 50 mètres de la nuit lorsqu’il a réagi avec colère en donnant un coup franc pour un tacle haut sur Patrick Cripps.

Diffusez chaque match de chaque tour de la saison 2022 de la Toyota AFL Premiership en direct et sans publicité en direct sur Kayo. Nouveau sur Kayo ? Essayez gratuitement pendant 14 jours >

Alors qu’il s’est avéré que Tom McDonald avait donné le penalty à la place, Petracca était toujours interrogé par son capitaine Max Gawn.

S’exprimant sur AFL 360, après que l’animateur Mark Robinson a plaisanté « J’étais assis à la maison en train de penser, Christian, tais-toi! », La star de Demons a répondu: « Je ne l’ai pas donné! »

NEW FOX FOOTY PODCAST – Deuxième partie de l’aperçu de la saison, avec Dermott Brereton. Écoutez ci-dessous ou abonnez-vous aux podcasts Apple ou Spotify

« J’étais frustré parce que j’ai raté un coup de pied et je voulais vraiment évacuer ma frustration dans un tacle », a expliqué Petracca sur Foot de renard.

« Cripps… il a « glissé » et il riait. Alors Cripps riait et j’étais juste frustré par moi-même.

« Et puis 50… donc tout le monde va vers moi après le septième 50, mec, allez, qu’est-ce que tu fais ? Et je me dis : ‘Je ne l’ai pas fait !’ Maxy était comme ‘arrête de dévier vers quelqu’un d’autre’, et j’ai dit ‘non, c’était en fait Tom McDonald’, et Tom a dit ‘je l’ai dit’.

Lire aussi  Bayern Munich v RB Salzburg : huitièmes de finale retour de la Ligue des champions – en direct ! | Football

« Nous en rions, mais je comprends la décision. Nous devons en venir au fait que les arbitres ont le travail le plus difficile du jeu. Ils ont sans doute 44 joueurs qui ne sont pas de leur côté, tout le banc, et 80 000 personnes qui leur crient dessus depuis la ligne de touche. Nous comprenons donc cela, je pense que c’est une excellente règle.

« C’est une chance que nous l’ayons donné alors, car cela nous aurait coûté quatre points dans un match. On avait un intraclub aujourd’hui et les coachs étaient les arbitres, c’était bien, on a dû se mordre un peu la langue donc c’était bien.

Parler à Médias AFLle vétéran des arbitres de 23 ans, Brett Rosebury, a déclaré que les joueurs s’adapteraient rapidement aux nouvelles règles.

« Je pense vraiment que cela revient à avoir une conversation », a-t-il déclaré.

« Pose-moi une question, ne me crie pas au visage et n’agite pas tes mains de haut en bas devant mon visage quand tu veux me parler. Parlez simplement normalement.

« Nous sommes toujours ouverts à avoir des conversations et à fournir des commentaires tant que cela est fait de la bonne manière. »

Petracca choqué après le penalty appelé | 00:45

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick