Canadien–Maple Leafs: «Un match tellement important»

Le Canadien de Montréal ne veut certainement pas retourner à Toronto en tirant de l’arrière 3-1 dans la série, d’où l’importance de gagner le quatrième match face aux Maple Leafs, mardi soir, au Centre Bell.

• À lire aussi: Price a tout donné dans la défaite du Canadien

• À lire aussi: Gallagher reste calme

• À lire aussi: «Une victoire d’équipe» – Jack Campbell

«C’est un match tellement important, a souligné l’attaquant Josh Anderson, en matinée, durant une vidéoconférence. On a besoin d’un meilleur effort de tout le monde, y compris moi. Il faut sortir et amener de l’énergie dès la première séquence.»

«Il faut y aller et performer pour créer l’égalité 2-2 dans la série avant de me retourner à Toronto», a-t-il ajouté.

Il s’agit d’un deuxième match en autant de soirs au Centre Bell alors que les Leafs, vainqueurs lundi soir par le pointage de 2 à 1, mènent justement la série 2-1.

Pour cette quatrième partie, l’entraîneur-chef Dominique Ducharme n’a pas dévoilé les possibles changements à la formation du Canadien, précisant que certains joueurs étaient amochés et que certaines décisions allaient être prises juste avant la partie. L’attaquant Artturi Lehkonen, qui avait notamment quitté durant la partie de lundi, représente un cas douteux.

«Je ne crois pas que les gars font un mauvais travail», a par ailleurs noté Ducharme, indiquant que le Canadien avait réussi à restreindre les chances de marquer de l’adversaire.

Le mot d’ordre est toutefois la «constance», a rappelé Ducharme.

Travailler plus fort en zone offensive

Le Tricolore devra assurément ouvrir la machine offensive, le club montréalais n’ayant marqué que quatre buts en trois rencontres face aux Leafs.

Lire aussi  Salah et compagnie devraient gagner la Ligue des champions, ce serait idiot de sous-estimer le Real Madrid

«Il faut établir l’échec-avant, placer la rondelle derrière leurs défenseurs, travailler fort en zone offensive et se créer des chances de marquer», a poursuivi Anderson.

Jusqu’à maintenant, seuls Anderson, Paul Byron, en désavantage numérique, Jesperi Kotkaniemi et Nick Suzuki sont parvenus à déjouer le gardien Jack Campbell.

Communiquer en supériorité numérique

Le Canadien doit espérer un réveil également du jeu de puissance, blanchi en neuf occasions depuis le début de la série face aux Maple Leafs.

«On doit se supporter l’un et l’autre et bien communiquer», a ainsi noté Anderson, quant aux ajustements à faire sur l’avantage numérique.

S’il y a un point positif jusqu’à présent dans cette série pour le CH, ce sont les performances du gardien Carey Price, magistral plus souvent qu’à son tour.

  • La chaîne TVA Sports diffusera la rencontre dès 19 h avec l’émission d’avant-match.

À VOIR AUSSI

Related News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick