Duvernay-Tardif suspend sa carrière dans la NFL pour faire sa résidence

Le Canadien Laurent Duvernay-Tardif met une fois de plus sa carrière dans la NFL entre parenthèses.

Duvernay-Tardif a déclaré mercredi à La Presse canadienne qu’il avait reçu quatre offres de contrat de clubs de la NFL – il ne divulguerait pas les équipes – mais qu’il mettait le football en veilleuse après avoir été accepté dans un programme de résidence dans un hôpital de la région de Montréal, commençant le mois prochain.

Le joueur de ligne offensif vétéran est agent libre sans restriction depuis mars. Il ne prend pas sa retraite, il s’occupe plutôt des exigences médicales nécessaires pour devenir médecin.

Il prévoit de réévaluer à la fois son intérêt pour le football ainsi que celui des clubs potentiels de la NFL en septembre.

« Je vais donner la priorité à la médecine. . . et nous verrons en septembre s’il y a un ajustement », a déclaré Duvernay-Tardif lors d’un entretien téléphonique. “Après huit ans dans la NFL, et je ne veux pas paraître prétentieux en disant cela, mais je pense que j’ai gagné le droit de faire ce qui est le mieux pour moi et pas seulement pour le football et de parier un peu sur moi-même. .

L’histoire continue sous la publicité

“Je suis vraiment à l’aise avec le risque et je suis assez confiant qu’il y aura une offre sur la table en septembre si je le veux. Et si je le veux, je le prendrai. Si la médecine va bien et que je sens que je dois être là-bas devant 80 000 personnes pour pratiquer le sport que j’aime, eh bien, j’irai mais je pense que je veux que ce soit plus à mes conditions.

Lire la suite:

Le joueur de ligne offensive canadien Laurent Duvernay-Tardif a beaucoup à méditer pendant la saison morte de la NFL

Duvernay-Tardif a déclaré qu’il avait été transparent et franc avec les clubs intéressés concernant ses engagements médicaux.

“Je pensais qu’il valait mieux que je sois direct et que la meilleure chose à faire pour moi était de commencer ma résidence en juillet, mais j’étais ouvert à peut-être faire un pas en septembre”, a-t-il déclaré. « Il est intéressant de noter que certaines équipes étaient assez ouvertes à cette idée.

Lire aussi  Jour 9 des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 : médailles de cyclisme sur route et de tennis de table, débuts de taekwondo et plus encore – en direct ! | sport

« J’ai une autre passion que j’ai travaillé dur ces 14 dernières années pour entretenir avec l’exigence du football. . . et je ne peux pas compromettre cela après tout ce que j’ai fait.

Duvernay-Tardif a déclaré que si un retour dans la NFL est dans les cartes, il est confiant qu’il pourra prendre un congé de cinq mois pour reprendre sa carrière professionnelle.

“Au moment où septembre arrivera, je saurai si cela (le football) affectera mon programme ou non”, a-t-il déclaré. « Après m’être levé à 6 heures du matin pour faire des tournées à l’hôpital pendant deux mois, je vais savoir ce que je veux faire.

L’histoire continue sous la publicité

“Je vais rester en forme parce que je ne veux pas que ma condition physique soit un obstacle à mon retour.”

Lire la suite:

Laurent Duvernay-Tardif étudiera à Harvard tout en travaillant dans un foyer de soins de longue durée de Québec

Le déménagement n’est pas surprenant. Après avoir terminé la saison dernière avec les Jets de New York, Duvernay-Tardif, six pieds cinq pouces et 321 livres, a déclaré aux journalistes canadiens qu’il avait des considérations liées à l’école de médecine à aborder cet hiver en plus de son avenir dans la NFL.

Il a obtenu son doctorat en médecine et une maîtrise en chirurgie de l’Université McGill en 2018, et Duvernay-Tardif a déclaré que les diplômés en médecine avaient généralement quatre ans pour commencer leur résidence.

“McGill m’a toujours dit que les règles étaient les règles”, a-t-il déclaré. « Vous avez huit ans pour terminer votre doctorat et quatre ans après l’obtention de votre diplôme pour faire une demande de résidence.

Lire aussi  Prince George, en Colombie-Britannique, s'excuse d'avoir détruit une partie d'un camp de sans-abri

“J’ai obtenu mon diplôme en 2018 et je savais donc qu’à partir du 1er juillet 2022, je devrais être inscrit à un programme de résidence. . . Je suis assez excité à ce sujet.

Ce n’est pas la première fois que Duvernay-Tardif décide de quitter le football professionnel. Peu de temps après avoir aidé les Chiefs de Kansas City à remporter une victoire au Super Bowl, le natif de Mont-Saint-Hilaire, au Québec, est devenu le premier joueur de la NFL à se retirer de la saison 20 pour lutter contre la pandémie de COVID-19 travaillant dans un Montréalais de longue date. établissement de soins à terme.

L’histoire continue sous la publicité

Duvernay-Tardif était largement reconnu pour sa décision. Il a été co-récipiendaire du trophée Lou Marsh en tant que meilleur athlète du Canada et nommé Muhammad Ali Sports Humanitaire de l’année d’ESPN, ainsi que l’un des sportifs de l’année 2020 de Sports Illustrated.

Il a également siégé au groupe de travail COVID-19 de la NFL Players ‘Association et reste membre du comité de santé et de sécurité du syndicat.

Duvernay-Tardif est revenu à Kansas City la saison dernière en espérant se battre pour sa place de titulaire. Mais il s’est cassé la main lors d’un camp d’entraînement qui l’a écarté des terrains pendant un mois.

Lorsque Duvernay-Tardif a rejoint l’équipe, il était inactif alors que la recrue Trey Smith, un choix de sixième ronde en 1921, était devenue la garde droite partante des Chiefs. En novembre, Duvernay-Tardif a renoncé à sa clause de non-échange, permettant à Kansas City de le vendre aux Jets.

Le joueur de 31 ans a débuté sept de ses huit matchs à la garde droite des Jets (4-13), qui ont terminé derniers de l’AFC Est.

L’histoire continue sous la publicité

Duvernay-Tardif a déclaré que bien qu’il ait toujours une forte passion pour le football, il pourrait s’éloigner du contenu du jeu avec ses réalisations professionnelles.

Lire aussi  Tom Brady et Patrick Mahomes partagent la couverture

“Absolument”, a-t-il dit. “Quand je me suis retiré, j’étais à l’aise avec l’idée de ne pas retourner sur un terrain de football après avoir remporté un Super Bowl et je pense que j’ai le même état d’esprit.

“Pour moi, ce serait une question de forme, de culture de l’équipe dans laquelle je vais, de chance de gagner le Super Bowl. Et plus important encore, est-ce que cela correspond à la médecine et est-ce que je sens que je peux mettre la médecine en attente pendant cinq mois pour faire ça ?

Lire la suite:

Laurent Duvernay-Tardif dédie le trophée Lou Marsh aux soignants

Duvernay-Tardif était déjà à l’école de médecine lorsque Kansas City l’a emmené au sixième tour du repêchage de la NFL de 2014 à McGill. Il a d’abord joué au football pendant la saison de la NFL, puis a passé son intersaison à poursuivre ses études de médecine.

Duvernay-Tardif a amorcé 57 de ses 60 matchs en carrière avec Kansas City. Il a fait son premier départ dans la NFL en 2015 et a aidé les Chiefs à remporter une victoire 31-20 au Super Bowl contre les 49ers de San Francisco le 2 février 2020.

Récemment, l’école du cégep Duvernay-Tardif a nommé son vestiaire en son honneur. Au Québec, les élèves fréquentent l’école secondaire jusqu’à la 11e année, puis fréquentent un cégep pendant deux ans, participant à des programmes qui les préparent à l’université ou au marché du travail.

L’histoire continue sous la publicité

“C’était plutôt gentil”, a déclaré Duvernay-Tardif. «Je ne savais pas comment j’allais réagir mais, mec, je suis devenu émotif.

« À McGill, j’étudiais tellement que je ne faisais pas vraiment partie de la camaraderie (de la loge) parce que j’étais toujours à la bibliothèque manquant des pratiques. Pendant mon séjour au collège où j’y suis allé, j’avais vraiment l’impression de faire partie de quelque chose et c’était incroyable. Beaucoup de bons souvenirs là-bas.

© 2022 La Presse Canadienne

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick