Dylan Groenewegen arrache la troisième victoire d’étape du Tour de France à la ligne pour l’équipe australienne BikeExchange-Jayco

Le Néerlandais Dylan Groenewegen a dépassé Wout van Aert et Peter Sagan sur la ligne pour remporter la troisième étape du Tour de France dans une photo-finish, tandis que van Aert a prolongé son avance au général.

Groenewegen a pris du retard sur la roue de Sagan, sept fois champion du sprint du Tour, alors qu’il se battait avec van Aert, et a trouvé un écart pour se faufiler et pousser sa roue au-dessus de la ligne pour gagner pour l’équipe australienne BikeExchange-Jayco.

“J’ai pris beaucoup de vent et mes jambes étaient fatiguées, mais j’en avais encore assez pour sprinter jusqu’à la ligne”, a déclaré Groenewegen.

“Wout van Aert plaisante toujours en disant que si vous n’êtes pas sûr d’avoir gagné, vous revendiquez toujours la victoire et vous célébrez. C’est ce que j’ai fait et j’ai compris que j’avais gagné des directeurs sportifs qui criaient dans la voiture.”

Trois ans après sa dernière victoire d’étape sur le Tour, Groenewegen, 29 ans, était bouche bée et ému alors qu’il posait ses mains sur sa tête. La victoire était encore plus spéciale puisqu’il s’est écrasé à neuf kilomètres et a dû rattraper le peloton.

Sagan était fâché avec van Aert, pendant ce temps, marmonnant avec colère et agitant son doigt après avoir franchi la ligne parce qu’il s’est retrouvé coincé à droite et près des barrières. Mais il n’y a pas eu de contact et Sagan a même semblé s’appuyer sur van Aert.

Posté , actualisé

Lire aussi  Tony Martin hors du Tour après un deuxième accident

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick