Home » Interview de Sadiq Khan : “Si vous êtes un vrai fan, vous ne huez pas votre équipe… Je suis fier que nos joueurs se mettent à genoux”

Interview de Sadiq Khan : “Si vous êtes un vrai fan, vous ne huez pas votre équipe… Je suis fier que nos joueurs se mettent à genoux”

by Les Actualites

Bien que rapidement noyé par les acclamations de la majorité des supporters, cela a de nouveau laissé un goût amer à Gareth Southgate et à ses joueurs lors d’un week-end d’ouverture par ailleurs positif.

Reste à savoir si les huées retentissent avant le coup d’envoi de vendredi contre l’Écosse, mais le message du maire de Londres est simplement que “si vous êtes un vrai fan, vous ne huez pas votre équipe”.

En grandissant en tant que fan de football, Khan a été inspiré par John Barnes et Viv Anderson enfilant un maillot anglais, tandis que la dernière fois que l’Euro était sur le sol anglais – en 1996 – s’est avéré un moment décisif pour lui.

“C’était un tournoi incroyable et pas seulement à cause du football, mais parce qu’il a réuni notre nation”, a-t-il déclaré. Sport de série. “Des gens comme moi [as an Asian man] étaient fiers d’être entourés du drapeau de St George.

«Et encore une fois, je suis tellement fier en tant qu’Anglais d’avoir une équipe et un manager anglais qui se mettent à genoux en solidarité avec tous ceux qui sont confrontés au racisme, y compris les joueurs. Vous voyez ce que vivent des joueurs comme Raheem Sterling et Marcus Rashford.

«Il y a des enfants dans tout le pays qui regardent notre équipe… et que les joueurs soient hués est déchirant. Je crains que cela aide ceux qui ont des opinions racistes.

Pour Khan, le sport est central en tant que tremplin pour la reprise de Londres de la pandémie de Covid, que ce soit 40 000 fans à Wembley ou la pleine capacité pour la finale du simple à Wimbledon comme annoncé cette semaine.

Certains diront que Londres a perdu son lustre en tant que capitale mondiale du sport – selon l’enquête mondiale annuelle de la BCW, elle a pris du retard sur New York au cours des deux dernières années. Mais son maire le voit peut-être différemment, bien qu’averti que « nous ne pouvons pas nous contenter d’être la capitale sportive mondiale incontestée ».

Getty Images

Au cours de sa campagne de réélection, l’homme de 50 ans a déclaré qu’il ferait pression pour ramener les Jeux olympiques à Londres en 2036 ou 2040, et il est catégorique que ce n’était pas simplement une missive pour lui recueillir plus de voix.

Khan, qui dit qu’il envisage déjà de mettre en place un comité exploratoire pour enquêter correctement sur une candidature, a déclaré : « La bonne nouvelle est que le CIO comprend l’importance de Jeux verts. Nous pourrions organiser les Jeux en 2036/2040, qui seraient les Jeux les plus verts jamais vus car l’infrastructure est principalement là. Nous pourrions utiliser les Jeux pour nous présenter comme la ville la plus verte du monde. Ce serait formidable de l’avoir de retour à Londres.

En tant que fan de cricket, il tient à amener la Premier League indienne à l’ovale ainsi qu’à faire pression pour les étapes du Tour de France dans la capitale, bien qu’il dise qu’il y a encore des ponts à réparer après que son prédécesseur Boris Johnson a mis en colère les patrons du Tour en disant cela ne valait « pas la peine » d’amener la course à Londres.

Prendre le genou: l’Anglais Tyrone Mings se concentre sur une “réaction extrêmement positive”

Il dit qu’il travaille pour ramener la MLB après une interruption dans la ville à cause de Covid, et les conversations bouillonnent toujours sous la surface d’une franchise de la NFL basée à Londres.

Une première prévue est un grand prix de Formule 1 aux côtés du Grand Prix de Grande-Bretagne. La course a longtemps été évoquée – d’abord par Bernie Ecclestone au cœur de la capitale et plus récemment autour des Docklands. Encore une fois, Covid a mis de telles négociations en veilleuse.

Mais Khan a déclaré : « Nous parlons à la Formule 1 et ils sont vraiment réceptifs. La réalité est que le champion du monde en titre est un Britannique. Lewis Hamilton fait honneur à notre nation et au sport, et ce serait formidable d’avoir un grand prix dans la capitale, d’avoir Silverstone et Londres au calendrier.

“Je pense que l’année prochaine serait trop tôt, mais j’ai été vraiment impressionné par ceux de la Formule 1 et je suis impatient de l’apporter dès que possible.”

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.