“J’aurais aimé pouvoir jouer à tous les matchs”

Le choix de repêchage n ° 1 de 2019, Zion Williamson, a disputé son 100e match en carrière dans la NBA lundi alors qu’il aidait les Pélicans de la Nouvelle-Orléans à battre le Thunder d’Oklahoma City.

L’attaquant de 6’6 a fait vibrer le monde de la NBA avec enthousiasme en tant que perspective. Sa carrière à ce jour a été remplie de blessures et de changements. Quatre ans après le début, il est à un point où il peut réfléchir sur le parcours.

“Ce fut un long voyage”, a déclaré Williamson, via Nola.com. « Aurais-je aimé que le voyage se déroule comme ça ? Absolument pas. J’aurais aimé pouvoir jouer à tous les matchs.

De jouer en seulement 24 matchs au cours de sa saison recrue en raison d’une opération au genou, à sa plus récente blessure à la hanche et tout le reste, le parcours de Williamson n’a certainement pas été idéal. Pourtant, sur les 100 premiers matchs d’un joueur, ses 2 524 sont les plus depuis Michael Jordan.

Williamson marque en moyenne 25,2 points sur 60% de tirs pour sa carrière, le premier joueur à faire la moyenne de ces chiffres lors de ses 100 premiers matchs en carrière. Charles Barkley, Shaquille O’Neal, Kevin McHale et Wilt Chamberlain sont les seuls joueurs de l’ère du chronomètre à le faire sur une période de 100 matchs.

Lundi soir, Williamson a réalisé une performance de 23 points, 8 rebonds, 8 passes décisives, proche de son premier triple-double en carrière. “En fin de compte, je suis toujours reconnaissant d’avoir traversé cela. Cela m’a aidé à réaliser beaucoup de choses mentalement, spirituellement et à grandir en tant qu’homme », a-t-il déclaré après le match.

Lire aussi  Carnet de notes des maîtres : Matsuyama, en tant qu'hôte, a mérité des éloges

Il y a un peu plus d’un an, le vice-président exécutif des Pelicans, David Griffin, a annoncé la blessure au pied pendant l’intersaison qui a conduit Williamson à manquer la saison 2021-22. Depuis son année recrue, Williamson a subi deux interventions chirurgicales, trois entraîneurs-chefs différents et a vu les Pélicans changer radicalement leur alignement.

Après une victoire contre les Brooklyn Nets le mois dernier, Williamson a rappelé le pic de ses émotions la saison dernière lors d’un échange avec l’entraîneur adjoint de la Nouvelle-Orléans, Teresa Weatherspoon.

Avec tout ce qui se passait, il ne pouvait répondre à son enregistrement sérieux que par “Non, je ne vais pas bien.” Weatherspoon a sympathisé avec la jeune star. “Elle a pleuré pour moi”, a déclaré Williamson. “Elle a littéralement pleuré pour moi. Je me souviens juste d’avoir essayé de comprendre cela.

Contrairement à ses commentaires du lundi soir, la situation de Williamson à l’époque et maintenant semble être la nuit et le jour. “Nous avons beaucoup de grands joueurs dans cette équipe”, a noté Williamson lundi. Avec 100 matchs à son actif, il est en bonne compagnie à plus d’un titre.

Zion Williamson des Pélicans de la Nouvelle-Orléans a rencontré des obstacles dans sa carrière, dit-il “reconnaissant” pour tout cela. (Photo de Jonathan Bachman/Getty Images)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick