Keylor Navas « furieux » après la performance de Gianluigi Donnarumma alors que les retombées du PSG se poursuivent

Le Paris Saint-Germain a été étonnamment éliminé de la Ligue des champions par le Real Madrid mercredi, l’erreur calamiteuse du gardien Gianluigi Donnarumma permettant à Karim Benzema de renverser la vapeur.

Chargement vidéo

Vidéo indisponible

Carlo Ancelotti réagit pour vaincre le PSG

La sortie cauchemardesque du Paris Saint-Germain en Ligue des champions a fait des vagues dans la capitale française et le gardien Keylor Navas est devenu la dernière star à faire la une des journaux.

Le joueur de 35 ans est resté « furieux » après avoir été mis au banc pour son match retour des huitièmes de finale contre le Real Madrid, selon des informations.

L’entraîneur Mauricio Pochettino a gardé confiance dans le premier choix de la Ligue des champions, Gianluigi Donnarumma, dont l’erreur à la 61e minute a permis à Karim Benzema de marquer le premier des trois buts sans réponse lors d’un retour épique au Santiago Bernabeu.

L’avance 2-0 du PSG au total a été renversée dans les 17 minutes suivantes et le Real s’est qualifié pour les huit derniers en profitant d’une autre capitulation spectaculaire des géants de la Ligue 1.

Donnarumma a fait l’objet de critiques après le match et L’Equipe, relayée par The Mail, affirme que Navas a clairement fait part de ses réflexions sur le fait d’être mis au banc par Pochettino le jour du match.

Rejoignez le débat ! Navas aurait-il dû débuter le match ? Donnez-nous votre verdict ici.

L’erreur de Donnarumma a déclenché le retour du Real Madrid
(

Image:

Getty Images)

L’international costaricien cherchait désespérément à jouer à Madrid, après avoir passé cinq ans avec le Real entre 2014 et 2019, faisant 160 apparitions et remportant trois titres successifs en Ligue des champions.

Navas a été irrité par la décision de Pochettino, malgré le fait que Donnarumma ait joué le match aller et gardé une feuille blanche lors de la victoire 1-0 du PSG grâce à un but étonnant de Kylian Mbappe.

Les deux gardiens de but ont partagé les gants cette saison, bien que les 21 apparitions du vétéran l’emportent sur les 18 remises à la signature estivale et au héros de l’Euro 2020 Donnarumma.

Mais lors de la dernière démonstration de ce dernier, sa complaisance sur le ballon à l’intérieur de sa propre surface de réparation a permis à Benzema de l’intimider et de terminer une fois que Vinicius Junior a ramassé les morceaux.

Et alors que Donnarumma n’a pas pu faire grand-chose sur les deux frappes qui ont suivi en raison des erreurs de ses coéquipiers, Pochettino s’est concentré sur la première dans ses entretiens d’après-match.

Le patron du PSG a reproché aux officiels et au VAR de ne pas être intervenus alors que la marée changeait au Bernabeu et que l’histoire se répétait pour son équipe, réputée pour avoir laissé filer des avances lors des huitièmes de finale de la Ligue des champions.

« Je pense que le premier but change le jeu », a déclaré Pochettino à Canal+, via Goal. « Je me demande ce que fait la VAR, pour moi il y a une faute sur Donnarumma. C’est dommage, car quand on revoit l’action, c’est une faute.

« Après, le match a changé. Ce but a tout changé. Je pense qu’il est impossible de ne pas parler de cette grosse erreur. C’est difficile à accepter. Je ne le pardonnerai pas. »

Navas voulait affronter son ancien club

L’Argentin a ajouté: « Je ne veux pas parler de la performance. C’est incroyable de voir ça en 2022. Je n’y crois pas. Je pense que tout a changé dans le stade. Les joueurs étaient bouleversés par la situation, et le football est sur les émotions.

« Oui, on a fait des erreurs après ça, il faut l’admettre, mais quand il y a de l’émotion, le foot change. C’est difficile de gérer une équipe après ce genre d’événement. C’est la pire chose qui puisse nous arriver. C’est très difficile d’accepter ce résultat.

« Même si nous avons la capacité d’analyser la situation. Benzema commet une faute sur Donnarumma pour moi. Ce sera difficile. Nous savons tous que le Paris Saint-Germain court après la Ligue des champions depuis des années.

Navas aurait été « furieux » après que Pochettino ait choisi Donnaruma

« Les joueurs seront bouleversés. Ces choses arrivent. Il sera difficile de changer cet état d’esprit. Oui, je pense que dans un moment comme celui-ci, nous devons nous souvenir des bonnes choses. Nous pouvons perdre contre le Real Madrid, qui est un des meilleurs clubs du monde, mais pas de cette façon. »

Bien que la colère de Pochettino semble s’être limitée aux médias, le président du club Nasser Al-Khelaifi et le directeur sportif Leonardo font l’objet d’une enquête de l’UEFA pour leur conduite.

Furieux de la décision, les deux hommes auraient affronté les officiels après le coup de sifflet final et bloqué la porte du vestiaire de l’arbitre néerlandais Danny Makkelie.

Lire la suite

Lire la suite

Lire aussi  Le fils de Nick Castellanos a tenté d'aider son père en aveuglant le lanceur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick