La cycliste australienne Nicole Frain impliquée dans l’horrible accident du Tour de France Femmes, provoquant l’abandon de Marta Cavalli

L’Australienne Nicole Frain a semblé provoquer un accident d’horreur lors de la deuxième journée du Tour de France Femmes, qui a forcé l’une des stars de la course, Marta Cavalli, à se retirer.

Frain, championne nationale d’Australie, rejoignait le peloton à grande vitesse alors qu’elle tentait de rattraper environ 25 kilomètres à parcourir sur l’étape de Meaux à Provins.

Plusieurs cyclistes étaient déjà au sol suite à un précédent accident, ce qui avait considérablement réduit la vitesse du peloton.

Frain, qui semblait ne pas remarquer l’empilement devant elle, se précipita sur Cavalli, qui atterrit lourdement sur son dos et resta au sol pendant plusieurs minutes.

Chargement

L’Italien s’est finalement levé et a continué à rouler, mais a rapidement été retiré de la course et a été laissé en larmes.

Son équipe FDJ-SUEZ-Futuroscope a ensuite annoncé qu’elle avait été envoyée à l’hôpital pour un suivi avec une commotion cérébrale.

Cavalli a été finaliste du Giro Donne – l’une des plus grandes courses de cyclisme féminin – et l’une des favorites du Tour avant la course.

Sur les réseaux sociaux, Frain, 29 ans – qui roule avec Parkhotel Valkenburg – s’est excusé pour l’incidentaffirmant qu’elle n’avait pas été au courant de l’accident avant de s’approcher du peloton.

“Après avoir travaillé dur pour revenir dans le peloton dans le convoi et avec mon coéquipier, la vitesse à laquelle nous avons rejoint le peloton aurait correspondu à leur rythme”, a écrit Frain.

Nicole Frain roule pour le Team Parkhotel Valkenburg au Tour de France Femmes 2022.(Getty Images: Dario Belingheri)

“Cela signifiait que je me suis écrasé par-dessus [sic] du coureur au sol et j’ai fait de mon mieux pour l’éviter mais je n’avais nulle part où aller.”

Frain a pu terminer la deuxième étape, mais a également déclaré qu’elle était encore pire.

“Aujourd’hui ne s’est pas passé comme je l’espérais”, a-t-elle écrit.

“C’était mouvementé et je ne me sentais pas à l’aise de toute la journée.

“J’ai mal aussi et je surveillerai comment je me sens. J’ai de la chance de pouvoir remonter sur mon vélo.”

Lire aussi  Le Bayern bat Leipzig en supercoupe, Leverkusen bouleversé en coupe

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick