Le titre du Super Bowl des Rams a attisé les flammes d’une denrée brûlante

Il y a six ans, à leur retour à Los Angeles après une absence de deux décennies, les tribunes du camp d’entraînement de l’UC Irvine pour les Rams étaient remplies de maillots d’autres équipes de la NFL. Les Packers de Green Bay, les Cowboys de Dallas, puis les Raiders d’Oakland et les 49ers de San Francisco semblaient omniprésents.

Pas plus.

L’effet du Super Bowl a été pleinement efficace lors du camp d’entraînement des Rams, qui s’est terminé mercredi.

Les Rams ont estimé que près de 100 000 fans avaient assisté à 10 entraînements publics gratuits. La plupart semblaient porter des maillots Cooper Kupp, Aaron Donald, Matthew Stafford ou Jalen Ramsey. Ou des t-shirts et des casquettes commémorant la victoire des Rams au Super Bowl LVI contre les Bengals de Cincinnati au SoFi Stadium.

«Nous en avons tellement parlé dans les semaines qui ont précédé le Super Bowl: ce que jouerait le Super Bowl à Los Angeles ferait. Quelle victoire ferait », a déclaré Kevin Demoff, le directeur de l’exploitation des Rams. “Je ne pense pas que vous puissiez le sous-estimer.”

Robert Gonzalez de Culver City était parmi ceux qui célébraient la montée subite.

Lors d’un entraînement la semaine dernière, Gonzalez a brandi une grande découpe imprimée du visage de Kupp avec une couronne au sommet de sa tête. Kupp a remporté la soi-disant Triple Couronne en menant la NFL dans les réceptions, les réceptions de verges et les prises de touché.

Après la victoire du Super Bowl, Gonzalez a déclaré qu’il avait demandé à son patron d’une entreprise de signalisation s’il pouvait acheter du matériel pour fabriquer quelques panneaux mettant en vedette Kupp, Donald et le trophée du Super Bowl. Il les a emmenés au défilé de la victoire des Rams, et l’entraîneur Sean McVay et les joueurs l’ont reconnu alors qu’ils passaient en bus.

Le fan des Rams, Robert Gonzalez, tient une découpe Cooper Kupp ornée d’une couronne.

(Gary Klein / Los Angeles Times)

“Fait mon paradis”, a déclaré Gonzalez.

Lire aussi  Les brasseurs se rassemblent pour 4 en 7e, battent les Reds 7-4 pour augmenter leur avance

En 2016, Gonzalez a fait des tentatives amicales pour convertir les fans des Cowboys qui ont assisté au camp d’entraînement et aux matchs des Rams au Coliseum. Il savait que cela pourrait prendre un certain temps.

“Ils ont ri – ils se sont amusés avec ça”, a déclaré Gonzalez. «Ce n’est que lorsque nous sommes arrivés à SoFi que tout le monde a commencé à le ressentir et à dire:« Hé, cela pourrait fonctionner. Et ça va prendre un peu de temps.

“Mais la culture est de retour.”

Chris Manley a reçu une dose lorsqu’il est passé devant des tribunes pleines de fans des Rams tout en portant un maillot des Seahawks de Seattle.

Les fans des Rams l’ont hué avec bonhomie.

“Vous allez vous attendre à recevoir des critiques pour cela”, a déclaré Manley en riant, “mais ce n’était rien de trop grave.”

Manley, un natif de Floride qui vit dans le comté d’Orange, a grandi en encourageant les Seahawks de loin. Il a acheté des billets pour un match Rams-Seahawks 2021 lors de leur mise en vente et a assisté au camp d’entraînement des Rams l’année dernière.

Chris Manley (14 ans), fan des Seahawks de Seattle, pose au camp d'entraînement des Rams à Irvine.

Le fan des Seahawks de Seattle, Chris Manley (14 ans), a séparé les maillots bleu et or de la mer des Rams pour assister au camp d’entraînement du champion à Irvine.

(Gary Klein / Los Angeles Times)

La semaine dernière, Manley avait hâte de saluer Bobby Wagner, six fois secondeur All-Pro, qui faisait sa première apparition au camp d’entraînement avec les Rams après 10 saisons avec les Seahawks.

“Hé, 45 ans, où es-tu ?” Manley a crié lorsque Wagner est sorti du terrain pour se mettre à l’écart. “J’ai des questions.”

Lire aussi  Ash Barty n'a pas regardé Wimbledon, appel de carrière au golf, nouveau sport, interview, Nick Kyrgios

Peu importe ce que les fans de l’équipe recherchent, selon Manley.

“Nous sommes tous ici parce que nous aimons le jeu”, a-t-il déclaré.

Le propriétaire des Rams, Stan Kroenke, a acheté une propriété à Woodland Hills, et il devrait construire un complexe qui abritera les opérations de football et commerciales de l’équipe ainsi qu’un développement à usage mixte.

Mais les Rams ne devraient pas déplacer le camp d’entraînement de leur configuration actuelle de sitôt.

McVay a déclaré qu’il était avantageux de s’éloigner des installations de l’équipe à Thousand Oaks pour le camp d’entraînement.

“Vous devez laisser votre équipe se rassembler de manière organique et devenir vraiment cette famille”, a-t-il déclaré mercredi. «Créez ces connexions là où je ne pense pas que cela puisse être forcé.

“Je pense que ces paramètres permettent à cela d’exister naturellement, ce qui n’existerait peut-être pas parfois si vous restiez à la maison.”

Les Rams tentent de devenir la première équipe à remporter des titres consécutifs du Super Bowl depuis la saison 2004, lorsque les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont accompli l’exploit. Si les Rams se répètent, la base de fans se multiplierait apparemment.

Demoff a été ravi de l’intérêt accru des fans pendant le camp d’entraînement, ce qui se traduit par des ventes de billets et de marchandises.

Six ans plus tard, les Rams ont fait des progrès.

“Mais j’espère”, a déclaré Demoff, “dans six ans, tout est double.”

Related News

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick