Les bombardiers s’attaquent à une grande revanche avec les chats



C’est une vente facile cette semaine.

Les Blue Bombers de Winnipeg (2-0) affrontent les Tiger-Cats de Hamilton (0-2) vendredi soir au IG Field lors d’un match revanche des matchs de championnat de la Coupe Grey 2021 et 2019.

Les Bombers, comme vous le savez, ont remporté les deux et ont clairement le numéro de Hamilton. Mais les Bleu et Or l’ont dit clairement toute la semaine : c’est du passé et ça ne veut plus rien dire maintenant.

« Nous sommes une équipe de football différente de celle que nous étions en 2021 ou 2019. Il en va de même pour Hamilton et je suis sûr qu’ils l’abordent de la même manière », a déclaré le quart-arrière des Bombers Zach Collaros après la visite guidée de jeudi.

« Nous passons chaque semaine en pensant que nous allons obtenir le meilleur tir de tout le monde. C’est du football professionnel. »

Les Bombers viennent de remporter des victoires consécutives contre le Rouge et Noir d’Ottawa. Une victoire est une victoire, mais ni l’une ni l’autre de ces performances n’a fait rayonner de fierté les gens de Bomberland. Mais les choses pourraient être pires, car les Tabbies sont sans victoire en 2022 et ont perdu une avance de 24 points sur les Stampeders de Calgary la semaine dernière. Malgré les premières difficultés de Hamilton, l’entraîneur-chef des Bombers Mike O’Shea n’envisage pas que les Ticats jouent comme une équipe qui cherche désespérément à gagner.

« Le ballon est lancé et vous jouez votre jeu. Vous ne vous inquiétez pas de votre record, de ce qu’il devrait être ou de la façon dont vous avez joué le dernier match… Je ne sais pas si j’ai jamais connu un athlète professionnel qui a abordé un match en désespoir de cause », a déclaré O’Shea.

Lire aussi  Nathan Buckley quitte son poste d'entraîneur de Collingwood, mettant ainsi fin à 10 saisons à la tête du club de l'AFL

Voici cinq scénarios à surveiller dans cette inclinaison de la semaine 3:

LARS HAGBERG / LES DOSSIERS DE LA PRESSE CANADIENNE

Le quart-arrière Zach Collaros des Blue Bombers de Winnipeg

 » width= »2000″ height= »1333″ srcset= »https://media.winnipegfreepress.com/images/400*400/LTH108_2022061800-CPT637910954891252731.jpg 400w,https://media.winnipegfreepress.com/images/600 *600/LTH108_2022061800-CPT637910954891252731.jpg 600w,https://media.winnipegfreepress.com/images/700*700/LTH108_2022061800-CPT637910954891252731.jpg 700w,https://media.winnipegfreepress.com/images/800*800/LTH108_2022061800 -CPT637910954891252731.jpg 800w,https://media.winnipegfreepress.com/images/900*900/LTH108_2022061800-CPT637910954891252731.jpg 900w,https://media.winnipegfreepress.com/images/1000*1000/LTH108_2022061800-CPT637910954891252731.jpg 1000w »/>

LA PRESSE CANADIENNE

LARS HAGBERG / LES DOSSIERS DE LA PRESSE CANADIENNE

Le quart-arrière Zach Collaros des Blue Bombers de Winnipeg

PLUS DE POINTS NÉCESSAIRES

Les Bombers n’ont pas encore marqué 20 points dans un match cette saison. Cela ne va pas le couper à l’avenir et les chiffres le confirment. Entre 2015 et 2021, les Bombers sont allés 3-21 quand ils n’ont pas mis 20 points ou plus sur le tableau de bord.



<p>LARS HAGBERG / LES DOSSIERS DE LA PRESSE CANADIENNE</p>
<p>Le receveur éloigné des Blue Bombers de Winnipeg Nic Demski et ses coéquipiers Dalton Schoen et Greg Ellingson célèbrent le touché de Schoen contre les Rouge et Noir vendredi dernier.</p>
<p> » width= »1934″ height= »2196″ srcset= »https://media.winnipegfreepress.com/images/400*400/LTH124_2022061802-CPT637911024450863805.jpg 400w,https://media.winnipegfreepress.com/images/600 *600/LTH124_2022061802-CPT637911024450863805.jpg 600w,https://media.winnipegfreepress.com/images/700*700/LTH124_2022061802-CPT637911024450863805.jpg 700w »/><figcaption>
<p>LA PRESSE CANADIENNE</p>
<p>LARS HAGBERG / LES DOSSIERS DE LA PRESSE CANADIENNE</p>
<p>Le receveur éloigné des Blue Bombers de Winnipeg Nic Demski et ses coéquipiers Dalton Schoen et Greg Ellingson célèbrent le touché de Schoen contre les Rouge et Noir vendredi dernier.</p>
</figcaption></figure>
<p>L’unité dans son ensemble doit être meilleure et cela commence par Collaros.  Les Bombers ont récolté en moyenne 233,5 verges par la passe contre les Rouge et Noir, ce qui le place au dernier rang dans la boucle de neuf équipes après deux matchs.			</p>
<p>Oui, la chimie avec le passeur vétéran Greg Ellingson a été pleinement exposée et la recrue Dalton Schoen a impressionné, mais Nic Demski doit être plus impliqué.			</p>
<p>Avec la signature de Kenny Lawler à Edmonton pendant l’intersaison pour une grosse pièce, l’hypothèse était que Demski allait obtenir une plus grande part du gâteau.			</p>
<p>Il est encore tôt, mais Demski n’a réussi qu’une petite passe puisqu’il n’a réussi qu’un attrapé sans gain lors de la victoire de 19-12 à Ottawa la semaine dernière.  Demski a eu une paire de portées pour 21 verges au total, mais ce n’est pas assez d’action pour sans doute le joueur le plus électrique en attaque.			</p>
<h4>OLIVEIRA EST DUE</h4>
<p>En parlant d’attaque, j’ai écrit une histoire après la semaine 1 disant à quel point le porteur de ballon Brady Oliveira doit être meilleur.  Il s’est un peu amélioré au cours de la semaine 2, prenant 14 transferts pour 48 verges et captant trois passes pour 27 verges, mais ce n’était pas une performance époustouflante.  Si vous repensez à ses trois derniers matchs en 2021 et aux deux premiers de cette saison, Oliveira a une moyenne de 3,4 verges par course sur 57 courses de 194 verges.			</p>
<p>Oliveira prenant le relais d’Andrew Harris, un collègue Winnipegois et produit de l’Oak Park High School, est une histoire incroyable, mais soyons honnêtes : ce ne sont pas des chiffres de départ.			</p>
<figure class=



<p>LARS HAGBERG / LES DOSSIERS DE LA PRESSE CANADIENNE</p>
<p>Le porteur de ballon des Blue Bombers de Winnipeg Brady Oliveira est plaqué par le demi défensif du Rouge et Noir d’Ottawa Patrick Levels.</p>
<p> » width= »2000″ height= »1333″ srcset= »https://media.winnipegfreepress.com/images/400*400/LTH114_2022061801-CPT637910968663928644.jpg 400w,https://media.winnipegfreepress.com/images/600 *600/LTH114_2022061801-CPT637910968663928644.jpg 600w,https://media.winnipegfreepress.com/images/700*700/LTH114_2022061801-CPT637910968663928644.jpg 700w,https://media.winnipegfreepress.com/images/800*800/LTH114_2022061801 -CPT637910968663928644.jpg 800w,https://media.winnipegfreepress.com/images/900*900/LTH114_2022061801-CPT637910968663928644.jpg 900w,https://media.winnipegfreepress.com/images/1000*1000/LTH114_2022061801-CPT637910968663928644.jpg 1000w »/><figcaption>
<p>LA PRESSE CANADIENNE</p>
<p>LARS HAGBERG / LES DOSSIERS DE LA PRESSE CANADIENNE</p>
<p>Le porteur de ballon des Blue Bombers de Winnipeg Brady Oliveira est plaqué par le demi défensif du Rouge et Noir d’Ottawa Patrick Levels.</p>
</figcaption></figure>
<p>Ce n’est pas tout sur Oliveira, 24 ans, car le jeu de la ligne intérieure n’a pas été aussi dominant qu’il l’a été les années précédentes, et il pourrait baisser davantage avec le centre Michael Couture ajouté à la liste des blessés de six matchs, mais si les choses ne tournent pas rond bientôt, je ne serais pas surpris de voir Johnny Augustine gérer la majorité des courses.			</p>
<p>Mais il y a de l’espoir pour Oliveira.  Il a déchiqueté les Ticats lors de la semaine 1 la saison dernière pour un sommet en carrière de 126 verges au sol en 22 tentatives.  Peut-être qu’un rendez-vous avec le jaune et le noir est ce dont il a besoin pour recommencer.			</p>
<h4>EVANS COSTING TABBIES AVEC DES CHIFFRES</h4>
<p>Le football n’est pas sorcier.  Si vous retournez la balle, vous ne gagnerez probablement pas.  Il n’y a eu qu’un seul cas cette année où une équipe a remporté une victoire malgré la perte de la bataille du chiffre d’affaires (les Argonauts de Toronto dans le résultat de 20-19 de la semaine dernière contre les Alouettes de Montréal).			</p><div class=

Et cela a été la chute des Tabbies jusqu’à présent. Avec Jeremiah Masoli maintenant à Ottawa, les rênes ont été officiellement passées à Dane Evans au pivot. Mais Evans, qui a quitté la Coupe Grey l’an dernier au deuxième quart en raison d’une blessure au cou, mène la ligue au chapitre des revirements avec quatre interceptions et trois échappés perdus.



<p>NATHAN DENETTE / LA PRESSE CANADIENNE</p>
<p>Dane Evans, quart-arrière des Tiger-Cats de Hamilton</p>
<p> » largeur= »650″ hauteur= »438″ srcset= »https://media.winnipegfreepress.com/images/400*400/20220610090636-62a348e5a853ddd636fae2bcjpeg.jpg 400w, https://media.winnipegfreepress.com/images/600 *600/20220610090636-62a348e5a853ddd636fae2bcjpeg.jpg 600w,https://media.winnipegfreepress.com/images/700*700/20220610090636-62a348e5a853ddd636fae2bcjpeg.jpg 700w,https://media.winnipegfreepress.com/images/800*800/20220610090636 -62a348e5a853ddd636fae2bcjpeg.jpg 800w,https://media.winnipegfreepress.com/images/900*900/20220610090636-62a348e5a853ddd636fae2bcjpeg.jpg 900w,https://media.winnipegfreepress.com/images/1000*1000/20220610090636-62a348e5a853ddd636fae2bcjpeg.jpg 1000w »/><figcaption>
<p>NATHAN DENETTE / LA PRESSE CANADIENNE</p>
<p>Dane Evans, quart-arrière des Tiger-Cats de Hamilton</p>
</figcaption></figure>
<p>Dites ce que vous voulez des Bombers, mais ils sont plus-trois dans la colonne du chiffre d’affaires jusqu’à présent.			</p>
<p>Mais ce n’est pas le seul problème avec l’attaque de Hamilton.  Oliveira ressemble à la seconde venue de Barry Sanders par rapport à ce qui se passe à Steeltown.  Evans mène actuellement l’équipe avec 23 verges au sol.			</p>
<p>Ouais.			</p>
<p>Leur jeu de course devra se dérouler sans le n ° 1 du tailback Don Jackson car il a été retiré de la formation pour des raisons de ratio.  Les Tabbies se tourneront vers une paire de Canadiens au poste de porteur de ballon en Sean Thomas-Erlington et Maleek Irons.			</p>
<div class=

La presse libre | Bulletin

Vous voulez prendre une longueur d’avance sur votre journée?

Recevez les dernières nouvelles de la journée, les prévisions météo et bien plus directement dans votre boîte de réception tous les matins de la semaine.

Inscrivez-vous à Head Start

PAS DE ROSE POUR LES BOMBARDIERS

Le demi de coin Winston Rose a été beaucoup de choses cette saison, mais le bien n’en fait pas partie. Rose était dans une botte de marche brièvement après la pré-saison, mais n’a manqué aucun moment de la saison régulière jusqu’à présent.

Il est possible que son pied ait joué un rôle dans son mauvais jeu dans la série d’Ottawa, et si c’est le cas, lui donner le temps de guérir complètement est la bonne décision. Entre-temps, les Bombers se tourneront vers le joueur de deuxième année Demerio Houston à la place de Rose.

Les Bombers n’ont concédé qu’un seul touché jusqu’à présent, mais cracher 711 verges dans les airs en deux matchs est une source de préoccupation. Houston est-il la réponse au problème ? Probablement pas. Mais il sera intéressant de voir comment les tarifs secondaires avec Rose mis à l’écart.

WILLIE A FAIM

Plus tôt dans la semaine, j’ai demandé à Willie Jefferson si ça le dérangeait, il n’avait pas encore de sac.



<p>JESSICA LEE / WINNIPEG DOSSIERS DE PRESSE GRATUITS</p>
<p>L’ailier défensif des Blue Bombers Willie Jefferson est sans sac du quart jusqu’à maintenant cette saison.</p>
<p> » width= »2048″ height= »1604″ srcset= »https://media.winnipegfreepress.com/images/400*400/NEP473691_web_220606-bombers-13.jpg 400w,https://media.winnipegfreepress.com/images /600*600/NEP473691_web_220606-bombers-13.jpg 600w,https://media.winnipegfreepress.com/images/700*700/NEP473691_web_220606-bombers-13.jpg 700w »/><figcaption>
<p>JESSICA LEE / WINNIPEG DOSSIERS DE PRESSE GRATUITS</p>
<p>L’ailier défensif des Blue Bombers Willie Jefferson est sans sac du quart jusqu’à maintenant cette saison.</p>
</figcaption></figure>
<p>« Je ne perds pas le sommeil, mais je fais plus de cauchemars », a-t-il admis.			</p>
<p>« Quand mon heure viendra, ça va être grand et ça va se faire sentir. Nation bombardière, préparez-vous. »			</p>
<p>Son compatriote texan et ailier défensif vedette Jackson Jeffcoat, qui a raté la semaine 1, n’a pas non plus enregistré de sac la semaine dernière.			</p>
<p>La ligne O de Hamilton s’est déchirée lors de leur premier match alors que les Roughriders de la Saskatchewan ont récolté huit sacs.  L’unité a rebondi de façon spectaculaire la semaine dernière, Calgary n’ayant battu le quart-arrière qu’une seule fois.			</p>
<p>Si les Ticats bloquent comme ils l’ont fait contre la Saskatchewan, Jefferson et Jeffcoat pourraient avoir une grosse soirée.			</p>
</p>
<p>taylor.allen@freepress.mb.ca			</p>
<p>Gazouillement : @TaylorAllen31			</p>
<div class=

Taylor Allen

Taylor Allen
Journaliste

Âgé de dix-huit ans et toujours au lycée, Taylor a fait ses débuts avec la Free Press le 1er juin 2011. Eh bien, en quelque sorte…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick