Les clubs rebelles refusent de vaciller

Barcelone, le Real Madrid et la Juventus ont vivement critiqué l’UEFA pour avoir ouvert des procédures disciplinaires à leur encontre pour leur rôle dans la tentative de lancement d’une Super League européenne, affirmant qu’ils n’accepteraient pas de subir des pressions de la part de l’instance de football européenne.

Les trois clubs ont également défendu leur tentative de refaire le football européen, affirmant que le sport se dirigeait vers une «chute inévitable» à moins de réformes majeures.

Les trois clubs sont les derniers résistants parmi les 12 fondateurs de la Super League qui a échoué et ont refusé de renoncer au projet. Ils ont publié une déclaration mardi, un jour après que l’UEFA a déclaré qu’elle avait ouvert une procédure contre eux pour «une violation potentielle du cadre juridique de l’UEFA».

Ses statuts comprennent une section sur les «groupements interdits» de clubs ou de ligues se formant sans l’autorisation de l’UEFA ou en dehors de son contrôle. La procédure pourrait conduire à l’interdiction des clubs de la Ligue des champions.

« Barcelone, la Juventus et le Real Madrid, tous vieux de plus d’un siècle, n’accepteront aucune forme de coercition ou de pression intolérable, tout en restant forts dans leur volonté de débattre, respectueusement et par le dialogue, des solutions urgentes dont le football a actuellement besoin. », Ont déclaré les clubs.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick