Les Coréens les mieux classés rendent hommage aux archers indiens modestes en quarts de finale par équipes masculines

Les archers indiens ont hésité à des moments cruciaux contre les puissants Coréens pour faire une sortie en quart de finale de l’épreuve par équipes masculine aux Jeux olympiques de Tokyo lundi.

Jeux Olympiques de Tokyo | Horaire complet | Nouvelles sportives

Après avoir battu le Kazakhstan 6-2, le trio indien composé d’Atanu Das, Pravin Jadhav et Tarundeep Rai a perdu en deux sets contre les têtes de série au parc Yumenoshima.

L’équipe coréenne de Kim Je Deok, Oh Jin Hyek et Kim Woojin était en chanson dans les deux premiers sets, tirant 10 10 parfaits sur 12 pour appliquer une pression précoce.

Les Indiens, qui ont remporté une médaille d’argent aux Championnats du monde 2019, ont bien répondu au deuxième set avec une série de quatre 10 mais Das a vacillé avec un 8 à la dernière flèche, alors que les Coréens semblaient sur une lancée.

L’Inde a été déçue par le médaillé d’or de la Coupe du monde de Guatemala City, Das, qui n’a pas réussi à répéter son brillant spectacle plus tôt contre le Kazakhstan. Il n’a pas pu trouver un seul 10 en trois sets.

Le débutant olympique Jadhav, quant à lui, a été brillant avec cinq 10, tandis que le vétéran Rai, lors de sa troisième participation aux Jeux, a également augmenté avec trois 10, mais ce n’était tout simplement pas suffisant.

Plus tôt, Das avait percé six 10 parfaits pour jouer un rôle crucial dans la victoire de l’équipe 6-2 contre le Kazakhstan lors de leur premier tour.

L’espoir de l’Inde de remporter sa toute première médaille en tir à l’arc aux Jeux olympiques reposera désormais dans la section individuelle où le trio masculin et le numéro un mondial Deepika Kumari entreront sur le terrain mercredi.

Lire aussi  Sport Canada mettra fin à l'enquête après des plaintes de discrimination contre des athlètes transgenres - National

Contre le Kazakhstan, les Indiens ont été forts, en particulier Das qui a percé six 10 parfaits pour jouer un rôle crucial dans la victoire de l’équipe.

La troïka kazakhe de Denis Gankin, Ilfat Abdullin, Sanzhar Mussayev a fait preuve d’éclat. Ils ont remporté le troisième set avec un point d’avance.

Das a fait toute la différence en frappant six 10 parfaits, dont deux X pour compenser le spectacle incohérent du duo de l’armée de Rai et Jadhav.

Das a fait preuve d’une formidable résilience pour rebondir après avoir terminé à une modeste 35e place, quatre places derrière le débutant olympique Jadhav, lors de la ronde de classement de la première journée.

Le mauvais résultat avait entraîné le retrait de Das de l’équipe mixte où sa femme Deepika Kumari a fait équipe avec Jadhav et a fait une sortie en quart de finale après la défaite contre la Corée samedi.

Menés de deux points à mi-parcours du premier set, Jadhav et Das ont terminé avec deux superbes flèches, forant chacun en X pour devancer leurs rivaux kazakhs d’un point.

Il y a eu des rafales de vent dans le deuxième set et le duo de l’armée composé du triple olympien Rai et du débutant Jadhav a choisi 8 et 7 chacun, mais Das a compensé avec un 10 et un 9 parfaits pour donner à l’équipe un 4 dominant. -0 d’avance.

C’était un tir de grande classe dans le troisième set après que l’équipe du Kazakhstan l’ait intensifié avec trois 10 parfaits car les Indiens les ont également égalés sur deux 10 de Das mais un 8 de Rai leur a coûté le set.

Lire aussi  Jeux olympiques de Tokyo : 15 athlètes indiens dans les épreuves individuelles, deux équipes de relais se qualifient

L’équipe kazakhe a montré l’intention de ramener le match sur un pied d’égalité mais le trio indien n’a pas concédé un pouce et a scellé l’issue avec deux 10 de Jadhav et Das.


Pour un journalisme approfondi, objectif et surtout équilibré, cliquez ici pour vous abonner à Outlook Magazine


.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick