Les Jays battent à nouveau les Angels, Manoah cache beaucoup d’erreurs

ANAHEIM—Eh bien, ce n’était certainement pas joli, mais les Blue Jays le prendront. Après avoir donné quelques victoires plus tôt cette saison en raison de défaillances défensives, ils en ont finalement récupéré une vendredi soir.

Lourdes Gurriel Jr. a ramené à la maison le feu vert en neuvième manche alors que les Jays ont surmonté une nuit bâclée sur le terrain pour assurer une victoire 4-3 sur les Angels de Los Angeles. Un jeu bâclé du voltigeur droit des Angels, Juan Lagares, a contribué à ce que cela se produise.

La doublure tranchante de Gurriel à droite n’aurait pas dû entraîner le point gagnant car Alejandro Kirk n’avait pas encore contourné la troisième base au moment où le ballon a atteint le gant de Lagares. Mais après avoir rebondi, le receveur des Jays a pu rentrer chez lui alors que l’équipe de Charlie Montoyo a remporté sa septième victoire au cours des 10 derniers matchs.

« Cela allait être difficile pour Kirk de marquer là-dessus, mais une fois que j’ai vu qu’il avait laissé tomber le ballon, j’ai su que nous avions une bonne chance là-bas », a déclaré Gurriel par l’intermédiaire d’un interprète après le match. « Pour venir ici et jouer contre une excellente équipe comme les Angels, nous avons commis trois erreurs, mais remporter une victoire comme celle-là est énorme pour nous et j’espère que nous pourrons continuer à jouer comme ça et gagner la série. »

Les Jays se sont retrouvés dans une autre affaire serrée – leur 19e match de balle à un point de la saison – mais c’était sans doute un match qui n’aurait jamais dû être aussi serré. Les Jays avaient plusieurs coureurs sur la base dans deux des trois premières manches et n’ont réussi qu’un seul point. Après avoir enchaîné trois coups sûrs sans personne dans le quatrième, ils ont été limités à un seul de plus.

Lire aussi  Steven Del Duca a dépensé 14 437 $ au Keg ? Maintenant, le chef libéral a mon vote

C’est une scène qui s’est jouée à plusieurs reprises cette saison pour une équipe qui s’est classée près du bas de la ligue avec des coureurs en position de marquer toute l’année. Pourtant, cela ne leur a pas coûté vendredi soir, en partie parce que le droitier Alek Manoah a eu une autre performance dominante et parce qu’il y avait tellement d’opportunités tout au long du match que quelques-unes d’entre elles ont fini par suffire.

Gurriel a réussi un doublé RBI plus tôt dans le match, tandis que Matt Chapman a participé avec un simple RBI à succès. Les Jays ont terminé 5 en 12 avec des coureurs en position de marquer et ont laissé 12 hommes sur la base en route vers la victoire.

« Quelle belle victoire », a déclaré Montoyo, dont l’équipe n’a disputé son 19e match d’un point la saison dernière que le 1er septembre. « Nous n’avons pas joué une excellente défense au début, mais Manoah s’est battu et il a fait de bons lancers. même si nous n’avons pas bien joué derrière lui.

Manoah a frappé neuf frappeurs, un sommet de la saison, et a eu certains de ses meilleurs trucs de swing-and-miss de l’année, mais il a été contraint de se contenter d’une décision sans décision en raison de ces erreurs défensives et du manque d’attaque précoce.

Raimel Tapia, Bo Bichette et Gurriel ont tous été accusés d’erreurs, ce qui a conduit à une course non méritée, mais aurait facilement pu être beaucoup plus si Manoah n’était pas au top de sa forme. Le joueur de 24 ans a accordé trois points – deux mérités – tout en dispersant sept coups sûrs et en n’émettant pas de but sur balles.

Des sorties comme celle-ci sont ce à quoi les Jays s’attendent de la part du six pieds six pouces et 285 livres. Il n’a pas encore accordé plus de deux points mérités lors d’une sortie cette saison et sa MPM de 1,77 se classe troisième parmi les partants qualifiés de la MLB, derrière le gaucher des Yankees de New York Nestor Cortes et le gaucher des Texas Rangers Martín Pérez.

Lire aussi  Manchester United ramène Cristiano Ronaldo et envoie un message à son rival City

Le seul lanceur des Jays dans l’histoire de la franchise avec une MPM inférieure lors de ses neuf premiers départs d’une saison était Dave Stieb (1,20) en 1983. Encore plus impressionnant, les 179 retraits au bâton de Manoah au cours des 29 premiers matchs de sa carrière sont les plus jamais enregistrés. par un Jay, battant le 170 de Juan Guzman de 1991 à 1992

Exactement un an jour pour jour que Manoah a fait ses débuts dans la ligue majeure, le produit de la Virginie-Occidentale a une fiche de 14-3 avec une MPM de 2,74 et les Jays ont remporté tous ses 29 départs sauf sept. Dans un sport où personne ne peut être parfait, Manoah a été à peu près aussi irréprochable que possible.

« J’en ai parlé un peu à ma mère ce matin et j’ai réfléchi à l’année que nous avons eue », a déclaré Manoah, dont la fiche est demeurée 5-1. « Je suis super reconnaissant, super béni pour tout ce que nous avons pu faire et nous sommes ravis de ce qui va arriver. »

Les hauts et les bas de la Major League Baseball continuent. Les Jays ont passé le premier mois de la saison sans perdre une série. Ensuite, pendant une grande partie du mois de mai, il semblait qu’ils subissaient une perte écrasante après l’autre.

Le moral du club n’était pas particulièrement élevé il y a quelques semaines, mais c’est bien différent maintenant ; gagner a une façon de le faire. Les Jays sont maintenant invaincus lors de leurs quatre dernières séries, et ils ont encore une chance de balayer l’une des meilleures équipes de la ligue avec quelques victoires supplémentaires ce week-end sous le soleil de Californie.

Lire aussi  Le roi des "slobs contre snobs": Ivan Reitman a réinventé un genre hollywoodien, puis l'a refait

Les équipes ont besoin d’un peu de chance pour être bonnes, et elles doivent également trouver des moyens de s’en sortir les soirs où elles ne sont pas à leur meilleur. C’est quelque chose que les Jays ne faisaient pas beaucoup au début du mois de mai, mais à mesure que le calendrier avance vers juin, le scénario semble changer une fois de plus.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Related News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick