Matthews des Leafs termine 50e (et 51e) en 50 matchs

Cinquante sept …

Cinquante huit …

Oh, et 51 buts en 50 matchs.

Ce sont les derniers chiffres du centre des Maple Leafs Auston Matthews samedi soir, alors qu’il a marqué deux buts à 27 secondes d’intervalle en première période de la victoire 3-2 de Toronto sur les Canadiens de Montréal.

Les Leafs ont décroché leur sixième place consécutive en séries éliminatoires tout en atteignant 100 points cette saison, mais c’est Matthews qui a de nouveau dominé la soirée. Les fans ont commencé à scander “MVP, MVP”, ce qui, selon Matthews, lui a donné “des frissons dans (ses) os”.

“C’est un endroit spécial pour jouer”, a-t-il déclaré, “et nous essayons d’accomplir quelque chose de spécial ici.”

Matthews a marqué huit buts en cinq matchs ce mois-ci, et il n’a pas été tenu pour mort depuis le 2 mars. Après deux saisons raccourcies dans la LNH qui lui ont coûté deux chances à 50 buts, il a finalement atteint le cap il y a un peu plus d’une semaine. Il est maintenant sur le point d’avoir 60 ans, avec 10 matchs à jouer en saison régulière.

Mais il parlait des réalisations de l’équipe, bien sûr. « C’est la prochaine étape », a déclaré Matthews à propos des Leafs en séries éliminatoires. « Cette saison a été une progression continue pour nous. Nous jouons assez bien au hockey ces derniers temps et nous voulons continuer à bâtir.

D’autres étaient heureux de parler de Matthews.

“C’est assez remarquable”, a déclaré son coéquipier Michael Bunting. “Cinquante et un buts en 50 matchs. Tout ce qu’il tire va dans le filet. C’est amusant à regarder, et j’ai une place au premier rang, nous nous amusons tous… Chaque fois qu’Auston marque, toute l’équipe est excitée.

Matthews a inscrit deux buts, quatre tirs et six tentatives de tir en première période. Il a maintenant 14 matchs à plusieurs buts cette saison, le deuxième plus grand nombre de l’histoire de la franchise. Rick Vaive en avait 15 en 1983-84.

Lire aussi  Nouvelles d'Arsenal: les artilleurs reçoivent une augmentation de blessure tant attendue, la légende se classe parmi les quatre premières

Matthews est également à un point d’atteindre 100 pour la première fois de sa carrière, et il a 43 buts à force égale cette saison, ce qui dépasse Frank Mahovlich (41 en 1960-61) pour la marque de franchise.

« Lorsque le deuxième but est entré ce soir, (Jason) Spezza s’est retourné sur le banc et il m’a lancé ces yeux, comme si quelque chose de spécial se passait ici », a déclaré l’entraîneur des Leafs Sheldon Keefe. “La façon dont (Matthews) jouait, vous aviez l’impression qu’il allait passer une soirée sérieuse.”

Entreprise d’élite

Matthews est devenu au moins le 13e joueur de la LNH à marquer 50 en 50.

La LNH reconnaît officiellement les joueurs qui ont marqué 50 buts lors des 50 premiers matchs de leur équipe de la saison, et seulement cinq l’ont fait : Maurice Richard, Mike Bossy, Wayne Gretzky (trois fois), Mario Lemieux et Brett Hull (deux fois).

Lemieux et trois autres — Jari Kurri, Alexander Mogilny et Cam Neely — ont marqué 50 buts à leurs 50 premiers matchs de la saison, mais pas aux 50 premiers de leur équipe.

Et au moins cinq autres – Teemu Selanne, Bernie Nicholls, Charlie Simmer, Phil Esposito et, maintenant, Matthews – ont 50 tronçons sur 50 en une saison.

Matthews est le premier joueur 50 en 50 depuis Mario Lemieux, qui a accompli l’exploit pour la troisième fois du 26 octobre 1995 au 7 mars 1996.

Vous vous souvenez de lui ?

Matthews a rencontré Vaive après l’entraînement du matin et les deux marqueurs de 50 buts ont posé pour des photos. Vaive, qui a inscrit trois années de 50 buts et le record des Leafs en une seule saison jusqu’à cette semaine, a déclaré qu’il « espère que Matthews en marquera 65 ».

Lire aussi  Chelsea: le patron de Boro, Chris Wilder, n'a aucune sympathie au milieu de la tourmente - "Ce n'est pas une situation comme un Macclesfield"

“C’était génial”, a déclaré Matthews. «Il a eu de très belles paroles et des gars comme lui ont ouvert la voie à des joueurs comme nous. Ils ont montré ce qu’il faut pour être une feuille d’érable.

Une sauvegarde fiable

Erik Källgren a pris le départ dans le but et a répondu en expulsant 24 des 26 tirs auxquels il a fait face. Il s’est amélioré à 5-2-1 et, tout aussi important, a continué à apporter un soulagement important à Jack Campbell.

Campbell a eu une soirée de congé après avoir disputé quatre matchs en six jours lors du road trip des Leafs.

Källgren a arrêté Cole Caufield sur une échappée et a fait un arrêt à bout portant sur Josh Anderson.

Un choix magistral

Matthews et les Leafs ont un jour de congé dimanche. Alors, comment le centre passera-t-il la journée ?

“Je ne sais pas. J’espère qu’il fait beau… alors, va te promener », a-t-il dit. “Nous avons les Masters, alors regardez ça.”

Matthews est dans une piscine de golf cette semaine et a Cameron Smith, qui est deuxième avant la ronde finale de dimanche.

“C’est mon gars, donc il a l’air bien jusqu’à présent”, a déclaré Matthews.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick