Nayan Mongia, Maninder Singh, Shiv Sunder Das et Ajay Ratra postulent pour le poste de sélectionneur indien

La date limite de dépôt des candidatures s’est clôturée lundi (28 novembre), la BCCI étant désormais susceptible de nommer un comité consultatif de cricket pour mener des entretiens avant d’annoncer sa décision. La première mission du nouveau jury de sélection sera de choisir l’équipe indienne pour la série limitée à domicile contre le Sri Lanka en 2023.

En attendant, le panel sortant, dirigé par Chetan Sharma, restera en place. Ses membres suivent actuellement les huitièmes de finale du trophée Vijay Hazare en cours, la compétition nationale des 50 ans et plus, ainsi que le trophée Cooch Behar.

Das est actuellement sous contrat avec le Pendjab en tant qu’entraîneur au bâton. Avant cela, il était l’un des entraîneurs de la National Cricket Academy et a travaillé avec l’équipe féminine indienne en tant qu’entraîneur au bâton. Si Das est nommé – un certain nombre de ses contemporains le pensent – il remplacera son ancien coéquipier d’Odisha, Debasis Mohanty. Mohanty, l’ancien quilleur rapide indien, a terminé son mandat de cinq ans en tant que sélectionneur, après avoir servi dans le cricket junior.

Badani est un autre candidat solide dans la course, un développement qu’il n’a ni confirmé ni nié catégoriquement. Il travaille actuellement avec Sunrisers Hyderabad dans l’IPL et a eu un palmarès réussi dans le TNPL en tant qu’entraîneur-chef de Chepauk Super Gillies, qui a remporté trois titres consécutifs (le titre de 2022 a été partagé).

Le comité de sélection actuel comprend trois membres qui peuvent postuler à nouveau pour leurs emplois et bien qu’il n’ait pas été confirmé si Chetan et Harvinder Singh le feront, on apprend que Sunil Joshi se retirera. Cela laisse le poste de sélectionneur de la zone ouest, qui est de toute façon vacant depuis la fin du mandat d’Abey Kuruvilla à la fin de l’année dernière.

Pendant ce temps, Deep Dasgupta et Laxmi Ratan Shukla, les autres noms qui font le tour de l’est, ont confirmé qu’ils n’avaient pas postulé. Dasgupta est maintenant un diffuseur tandis que Shukla est actuellement entraîneur-chef de l’équipe du Bengale, après avoir succédé il y a à peine six mois à Arun Lal.

Lire aussi  Marcus Rashford: L'Angleterre a du talent et de la confiance en soi pour défier à l'Euro 2020 | Actualités du football

Parmi les nouveaux candidats, Mongia a déjà fait partie d’un comité de sélection – tant au niveau junior que senior – à Baroda. Avec 44 tests et 140 ODI, il fait également partie des candidats les plus âgés de la mêlée. Sameer Dighe et Salil Ankola de Mumbai, ainsi que Gyanendra Pandey d’UP ont également exprimé leur intérêt pour le poste. Ajit Agarkar, qui faisait partie des rares candidats de haut niveau de la dernière fois, n’a pas postulé cette fois.

Lors de la publicité pour le nouveau jury de sélection, la BCCI avait fixé un niveau de qualification minimum de sept tests ou 30 matchs de première classe, ou 10 ODI et 20 matchs de première classe pour les candidats. Ils doivent également avoir pris leur retraite “au moins cinq ans auparavant” et ne pas avoir plus de 60 ans. Le comité, une fois choisi, comprendra cinq membres – un de chaque zone.

ESPNcricinfo avait auparavant mal rapporté la candidature de L Sivaramakrishnan. L’erreur est regrettable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick