Nikhat ajoute de l’or à une brillante carrière

L’Indienne écarte l’olympienne thaïlandaise Jutamas pour devenir la cinquième femme indienne à remporter un titre mondial

L’Indienne écarte l’olympienne thaïlandaise Jutamas pour devenir la cinquième femme indienne à remporter un titre mondial

Nikhat Zareen a donné une performance éblouissante pour battre l’olympienne thaïlandaise Jutamas Jitpong 5-0 et devenir la cinquième femme indienne à remporter un titre mondial à Istanbul jeudi.

Nikhat, née en juin, ancienne championne du monde junior et médaillée de bronze asiatique, a fêté son anniversaire tôt en hurlant de joie lorsque l’annonceur l’a déclarée vainqueur après la finale des 52 kg des championnats du monde féminins.

La MC Mary Kom, six fois championne, Sarita Devi, RL Jenny et KC Lekha sont les autres femmes indiennes qui ont remporté la couronne.

L’Inde a remporté un titre mondial pour la dernière fois lorsque Mary est devenue six fois championne à Delhi en 2018.

Souligne son statut

Avec cette performance, Nikhat – qui avait déjà battu des champions du monde dans d’autres épreuves – a souligné son statut de boxeuse de classe mondiale.

Nikhat avait battu le Thaïlandais avec un verdict de 4-1 lors de leur précédente rencontre en demi-finale des 51 kg de l’Open de Thaïlande 2019.

L’Indienne s’est appuyée sur ses combinaisons rapides pour rester devant Jutamas qui a décroché des droites et a beaucoup esquivé au premier tour.

Le Thaïlandais a livré plus de coups de poing au tour suivant pour réduire un peu l’écart.

Nikhat a attaqué avec plus de détermination et a délivré suffisamment de coups de poing au dernier tour pour remporter le combat.

Nikhat avait également battu la Mexicaine Fatima Herrera, la Mongole Lutsaikhan Altantsetseg, l’Anglaise Charley Davison et la Brésilienne Caroline de Almeida avec une marge identique de 5-0 en route vers la finale dans un pays où elle avait remporté plusieurs succès dans le passé.

Lors de sa précédente participation à l’épreuve en 54 kg, Nikhat avait atteint les quarts de finale en 2016 à Astana.

L’Inde a terminé l’épreuve avec une médaille d’or et deux de bronze. Manisha Moun (57kg) et Parveen (63kg) ont obtenu les médailles de bronze.

Au total, l’Inde a remporté 10 médailles d’or, huit d’argent et 21 de bronze lors des 12 éditions des championnats du monde.

« Gagner une médaille aux championnats du monde est toujours un rêve et Nikhat pourrait y parvenir si tôt est extrêmement louable », a déclaré le président de la Fédération indienne de boxe (BFI), Ajay Singh.

Lire aussi  J'ai commencé la boxe parce que la société pensait que les femmes n'étaient pas assez fortes pour boxer : Nikhat Zareen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick