Restrictions de l’AFL 2021 COVID-19, foules, règles, calendrier de la saison, actualités de la 11e manche

Dans toutes les métriques disponibles pour comparer l’Australie et les États-Unis, il n’y en a pas une qui fasse basculer le Home and the Brave.

Mais, jeudi, il y a eu la première petite victoire des États-Unis au milieu de la ruine de leur bataille contre COVID-19.

Dans un pays comptant encore en moyenne plus de 24000 cas par jour, les rires ne seront guère plus qu’un gémissement – mais la vue d’une foule record et à bascule au Madison Square Garden emblématique de New York jeudi contrastait violemment avec l’annonce que tous les matches de l’AFL en Melbourne se jouera à huis clos sans fans.

La comparaison n’a pas été perdue pour le grand Dane Swan de Collingwood, qui s’est tourné vers Twitter pour secouer la tête face à la situation.

Le critique du verrouillage vocal a déclaré: «C’est vraiment foutu que nous venons de voir une foule entière au Madison Square Garden se mettre en colère et nous voici à Melbourne pour retourner en lock-out. Qui aurait pensé ».

Regarder le deuxième match éliminatoire des Knicks contre Phoenix à New York a été difficile pour tous les amateurs de sports australiens, confrontés à la perspective d’un avenir incertain pour le match sportif.

C’était particulièrement sombre alors que les Knicks établissaient un nouveau record de 15 000 fans participant au match – la plus grande foule en salle à New York depuis le début de la pandémie.

La capacité a été réduite de 20 000 et les rapports indiquent que 90% des spectateurs ont été vaccinés.

Il faut regarder les Knicks niveler la série avec les Suns 1-1.

Lire aussi  Kevin Pietersen exhorte Tom Banton à retravailler son bâton, à apprendre de Virat Kohli et à ne pas « gaspiller son talent » | Nouvelles de cricket

Il semble impensable, inexplicable que les tables aient pu changer après que l’AFL ait accueilli la foule record du monde de 78113 fans lors du match annuel de l’Anzac Day au MCG il y a à peine quatre semaines.

Les scènes ont laissé le monde stupéfait – mais le retour au verrouillage a fait de l’incroyable spectacle un souvenir très lointain.

Pour les États-Unis, en attendant, les mises à jour quotidiennes du COVID-19 ne peuvent jamais être oubliées.

À elle seule, New York a enregistré plus de 56 000 décès liés au COVID-19. Les États-Unis ont enregistré plus de 592 000 décès liés au COVID-19.

.

Related News

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick