Royal Challengers Bangalore bat les capitales de Delhi par 1 course dans Motera Thriller, Go Top

Les Royal Challengers Bangalore ont participé à une spéciale de l’AB de Villiers et à une solide finale de Mohammad Siraj pour infliger une défaite d’un point aux Capitals de Delhi dans l’IPL à Ahmedabad mardi.

Faits saillants | Scorecard | Tableau des points

Le toujours fiable de Villiers a marqué un invaincu de 42 balles 75 pour propulser RCB à 171 pour cinq avant leurs quilleurs, menés par Harshal Patel (2/37), Mohammed Siraj (1/44) Kyle Jamieson (1/32), restreint Delhi à 170 pour quatre.

Ayant besoin de 14 de la finale, Delhi est tombé terriblement court alors que les quatre dos à dos de Rishabh Pant sur les deux balles restantes ne se sont pas révélés suffisants.

Shimron Hetmyer (53 pas sur 25) a affiché des frappes sensationnelles tout en frappant aux côtés de Pant (58 pas sur 48) mais ils n’ont pas pu emmener leur équipe au-dessus de la ligne.

La victoire a propulsé RCB en tête du classement tandis que les Capitals ont glissé à la troisième place.

Poursuivant 172, les Capitals ont été réduits à 28 pour deux en 3,3 overs en tant que polyvalent Kyle Jamieson et Siraj et ont envoyé Shikhar Dhawan (6) et Steve Smith (4) respectivement.

Juste au moment où il semblait que les jeunes Prithvi Shaw (21 ans) et Pant, qui avaient survécu à une jambe avant de faire peur le 9, naviguaient dans leur direction, Patel, le principal preneur de guichet du tournoi, a frappé, se débarrassant du premier avec les Capitals gérant 43/2 dans les six premiers overs.

Lire aussi  Ind vs SA 2022 - 1er T20I

Alors que les frontières se tarissaient, Pant et le nouveau batteur Marcus Stoinis (22 ans) ont maintenu le score en prenant des simples et des doubles proposés.

Avec l’augmentation du taux de course requis, les deux batteurs se sont livrés à la fabrication de tir. Stoinis a affronté Washington Sundar à la 12e place, frappant à deux pattes tandis que Pant écrasait Patel pour des limites consécutives dans le suivant.

Cependant, un avantage a amené le polyvalent australien à revenir à la creusée alors que les guichets continuaient de tomber à intervalles réguliers.

Le grand Hetmyer rejoignit son skipper au milieu. Le West Indian a été abandonné le 15 par Devdutt Padikkal.

Les Capitals ont besoin de 46 des trois derniers overs. Les Hommes en bleu ont pillé 21 points, dont trois six massifs de Hetmyer au 18e sur joué par Jamiseon, mais ce n’était pas censé l’être.

Auparavant, les quilleurs de Delhi – Ishant Sharma (1/26), Axar Patel (1/33), Kagiso Rabada (1/38), Amit Mishra (1/27), Avesh Khan (1/24) – qui ont tous choisi un guichet chacun, a déployé un effort collectif pour restreindre le RCB.

De Villiers, qui a frappé trois quatre et cinq six, a été le meilleur buteur de RCB.

Le vétéran sud-africain a frappé 22 points sur le dernier dépassé par Stoinis (0/23) qui comprenait trois six.

Rajat Patidar (31) et Glenn Maxwell (25 sur 20 balles) ont également apporté de précieuses contributions.

Mis au bâton, Devdutt Padikkal (17) et le skipper Virat Kohli (12) ont pris un bon départ, amassant 30 points en 3,5 overs.

Lire aussi  Inde vs Afrique du Sud, 2e test | SA remporte les honneurs de la journée d'ouverture après avoir regroupé l'Inde pour 202

Pacer Avesh a fourni aux Capitals la première percée, renvoyant le capitaine du RCB pour 12 points au quatrième. Au tout prochain ballon, Ishant, disputant son premier match de la saison, s’est débarrassé du dangereux Padikkal.

Avec deux nouveaux batteurs au milieu, le speedster chevronné a continué à jouer avec une jeune fille de guichet pour ralentir la procédure alors que RCB récoltait 36 ​​points pour la perte de deux guichets dans le Powerplay.

Maxwell a joué un court camée, brisant deux maximums et une limite, mais a été longtemps rattrapé par son compatriote Smith avec leggie Mishra alors que RCB atteignait 68 pour trois à la marque du couloir.

Patidar, qui a réussi 31 sur 22 livraisons, et de Villiers ont stabilisé le navire en cousant un stand de 54 points, mais le polyvalent Axar Patel, qui représentait l’Indien au 15e.

A l’exception de Villiers, tous les batteurs du RCB étaient coupables de ne pas capitaliser sur de bons départs.


Pour un journalisme approfondi, objectif et surtout équilibré, cliquez ici pour vous abonner à Outlook Magazine


.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick