Une école d’Edmonton organise une soirée de surveillance de la Coupe du monde pour encourager le héros local Alphonso Davies

C’était un moment que certains fans de soccer canadiens ont dit qu’ils attendaient toute leur vie : voir leur pays à la Coupe du monde.

Lors de soirées à travers le pays mercredi, les fans se sont rassemblés pour encourager l’équipe nationale alors qu’elle faisait sa première apparition depuis 1986 dans le tournoi international de football.

Lire la suite:

Coupe du monde de la FIFA : le Canada s’incline 1-0 face à la Belgique

Morgan Stacey, qui n’était pas né la dernière fois que le Canada a participé à la Coupe du monde, a déclaré que c’était « assez incroyable » d’encourager Équipe Canada.

“C’est la première fois de ma vie que je les vois participer à ce tournoi”, a-t-il déclaré. “Je suis assez excité !”

Stacey, 28 ans, était parmi au moins 150 personnes qui regardaient le Canada affronter la Belgique au Burgundy Lion Pub à Montréal.

L’histoire continue sous la publicité

« Nous attendons ce jour depuis si longtemps », a déclaré Tristan Scandar, 23 ans, qui s’est déplacé pour encourager l’équipe canadienne en personne lors d’un match de qualification contre le Honduras. « Beaucoup de Canadiens attendent depuis longtemps. Alors, espérons que nous ferons bien aujourd’hui.


Cliquez pour lire la vidéo :

Les fans de football se lèvent tôt pour la Coupe du monde au King’s Head Pub


Alors que le Canada se préparait à tirer un tir de pénalité tôt dans le match, les partisans étaient sur le bord de leur siège, hurlant et criant alors que l’ailier vedette Alphonso Davies s’alignait pour le tir. L’excitation s’est transformée en consternation lorsque le gardien belge a arrêté la tentative.

Lire aussi  Newcastle United "complote 47 millions de livres sterling pour le gardien de Barcelone Marc-Andre ter Stegen"

Pour certains fans, y compris des membres de la grande communauté belge de Montréal, il y avait des loyautés partagées. Noel Fourcroy, 42 ans, un Belge qui vit à Montréal depuis 15 ans, a déclaré qu’il soutenait son pays d’origine.

« Je suis assez excité. C’est un moment unique car c’est mon pays d’origine et mon pays d’adoption. C’est un curieux mélange. J’avoue que je reste avec la Belgique aujourd’hui, mais je serai très heureux de suivre le Canada après », a déclaré Fourcroy.

L’histoire continue sous la publicité

Au St. Nicholas Catholic Junior High à Edmonton, où Davies a fréquenté et joué dans l’académie de soccer de l’école, les élèves ont rempli un gymnase où la vedette canadienne avait l’habitude de jouer pour encourager leur ancien élève préféré.

Au St. Nicholas Catholic Junior High à Edmonton, où Davies a fréquenté et joué dans l’académie de soccer de l’école, les élèves ont rempli un gymnase où la vedette canadienne avait l’habitude de jouer pour encourager leur ancien élève préféré.

Nouvelles mondiales

Un écran géant a été installé et les enfants se sont joints à une version bruyante et bruyante du Ô Canada avec l’équipe à l’écran. Un tambour géant, comme celui que l’équipe sort à la fin des matchs, a retenti.

Malik McDonald, 13 ans, étudiant à l’académie de football qui joue comme attaquant, a admis qu’il se modèle parfois après Davies.

« C’est incroyable de penser que quelqu’un d’Edmonton, en Alberta, se rende à St. Nic’s et se rende à un si haut niveau avec des footballeurs aussi incroyables. Cela m’inspire simplement de pouvoir faire la même chose », a-t-il déclaré.

L’histoire continue sous la publicité

Lire la suite:

Loyautés déchirées à Montréal avant le match de Coupe du Monde de la FIFA entre le Canada et la Belgique

Mary Mahe, une autre élève de Saint-Nicolas, a déclaré que regarder quelqu’un de son école sur la plus grande scène de football du monde était inspirant.

“C’est vraiment motivant, parce que quelqu’un dans ma propre position est allé si loin dans sa carrière, cela vous donne l’espoir que vous pourriez le faire, si vous essayez assez fort.”

Au centre-ville de Toronto, où des dizaines de fans se tenaient devant de grands écrans dans un magasin d’électronique du Eaton Centre, les récents bouleversements du tournoi donnaient de l’espoir aux fans.

Mohammad Ali, qui regardait le match avec des amis, a déclaré que si l’Arabie saoudite peut battre l’Argentine et que le Japon peut battre l’Allemagne, le Canada peut aussi battre la Belgique.

“Je pense que nous avons tout gagné”, a-t-il déclaré. “J’aime trop l’équipe et j’aime trop le pays pour dire que quelqu’un d’autre nous battra.”

Rob Harris, un autre fan, a déclaré que même si la Belgique est le favori, l’équipe canadienne pourrait avoir de la chance de son côté.

“Je pense qu’ils peuvent gagner”, a-t-il déclaré. “Le Canada a eu la chance d’entrer dans le jeu, d’accéder à la Coupe du monde, le fait qu’ils soient entrés dans la Coupe du monde signifie qu’ils sont une équipe chanceuse.”

L’histoire continue sous la publicité

La Belgique est actuellement favorite pour remporter le Groupe F, qui comprend également le finaliste 2018, la Croatie et le Maroc, classés 22e au monde. Cependant, il sera privé de son attaquant vedette Romelu Lukaku, qui n’a pas disputé de match depuis près d’un mois en raison d’une blessure à la cuisse.

Le Canada est classé 41e au classement de la FIFA tandis que la Belgique est deuxième.


Cliquez pour lire la vidéo : « Les amateurs de soccer à Edmonton se rassemblent pour encourager le Canada lors du premier match de la Coupe du monde par équipe »

Les amateurs de soccer d’Edmonton se rassemblent pour encourager le Canada lors du match d’ouverture de la Coupe du monde par équipe


© 2022 La Presse Canadienne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick