Une période à apprivoiser | Le Journal de Montréal

Le Canadien n’a pas livré sa meilleure performance. Surtout au cours de la deuxième période où il a été constamment embouteillé dans son territoire. Pourtant, le match a été à sa portée jusqu’à la toute fin.

Les hommes de Dominique Ducharme ont décoché 14 tirs en troisième période. Évidemment, le fait que les Maple Leafs tentaient de protéger leur mince avance explique en partie pourquoi le Tricolore a eu les coudées un peu plus franches pour quitter son territoire.

Mais ce ne fut pas la seule raison. Le Tricolore s’est montré beaucoup plus incisif en entrée de territoire et beaucoup plus agressif en récupération de rondelle. Les luttes autour du filet de Jack Campbell furent également disputées avec beaucoup plus de vigueur. « C’est avec ce rythme-là et de cette façon-là qu’on veut jouer, mais on doit le faire pendant 60 minutes », a indiqué l’entraîneur-chef du Canadien au terme de cette rencontre.

C’est également de cette façon que le Tricolore parviendra à donner un coup de main à son gardien. Quatre buts en trois matchs, c’est loin d’être suffisant pour espérer passer au tour suivant.

« On veut marquer plus de buts. Ce soir [Lundi], on a eu des occasions, mais on les a ratés. On en a généré un peu plus que pendant les autres matchs. Surtout en troisième période », a analysé Ducharme.

Brûlé en deuxième

Le Tricolore s’est incliné à ses deux derniers matchs. Pour renverser la vapeur, il devra trouver une façon d’apprivoiser la deuxième période.

Depuis le début de la série, les Leafs se sont fait un malin plaisir d’embouteiller le Tricolore dans son territoire. En raison de la position éloignée du banc, les présences se sont éternisées. Ce qui a hypothéqué grandement l’énergie des Montréalais.

Lire aussi  Anthony Edwards des Wolves a un dunk sauvage contre Heat annulé

« Dans ces temps-là, tu essaies de limiter les dégâts en contrôlant le milieu. C’est aussi une question d’exécution en sorties de zone, a indiqué Ducharme. Je comprends qu’on est fatigué, mais à certains moments, on est arrivé à la ligne rouge et on a perdu la rondelle. Ce sont des détails comme ça qui font qu’on a passé trop de temps dans notre zone en deuxième période. »

Les mises en jeu sont également un élément important dans cet objectif de passer moins de temps près de son gardien. Le Tricolore n’a gagné que 10 de ses 22 duels en zone défensive (45 %).

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick