ADRIAN THRILLS: Comment regarder Glasto avec brio depuis votre salon

De retour pour la première fois depuis 2019, le plus grand spectacle musical sur Terre revient aujourd’hui, alors que Glastonbury démarre.

Des milliers de fans ont planté leurs tentes, mais les téléspectateurs en fauteuil peuvent également profiter de l’action – et sans avoir à braver la boue.

Avec une gamme exceptionnelle, il y en a pour tous les goûts.

Aujourd’hui

Loup Alice

Wolf Alice a saisi l’occasion devant de grandes foules et est sûre d’en attirer un sur la scène de la pyramide cet après-midi. . . s’ils peuvent revenir de Los Angeles à temps, leur vol de retour d’origine ayant été annulé. En espérant qu’ils le fassent: The Last Man On Earth, de l’album Blue Weekend de l’année dernière, est un hymne de Worthy Farm en devenir (16h45, BBC iPlayer).

Maison bondée

Ils emportent toujours la météo avec eux, et les fêtards espèrent que les rockeurs des Antipodes apporteront un ciel ensoleillé à la Pyramid Stage aujourd’hui (20h, BBC4). Le leader Neil Finn, fraîchement parti en tournée avec Fleetwood Mac, a transformé Crowded House en une affaire de famille, avec ses fils Liam et Elroy à ses côtés à la guitare et à la batterie. Des succès tels que Don’t Dream It’s Over sont pleins de nostalgie mélodieuse.

Robert Plant et Alison Krauss

Michael Eavis de Glastonbury ne réalisera peut-être jamais son souhait de voir Led Zeppelin sur la Pyramid Stage, mais l’ancien leader Robert Plant devrait au moins diffuser quelques classiques de Zep lorsqu’il reprendra son partenariat avec la star du bluegrass Alison Krauss (20h30, BBC4). Plant a récemment chanté Rock And Roll et The Battle Of Evermore. La voix d’un autre monde de Krauss est une chose de beauté.

Parcs d’Arlo

Après avoir remporté le prix Mercury l’année dernière avec son premier album éblouissant, Collapsed In Sunbeams, la chanteuse de Hammersmith peut jouer, à juste titre, sur la Park Stage (21h30, BBC4). Les chansons sensibles et poétiques de Parks explorent la maturité et l’amour non partagé.

Billie Eilish

A 20 ans, l’icône de la pop californienne deviendra la plus jeune artiste solo à faire la une de Glastonbury (22h, BBC2). Il est peu probable qu’elle soit intimidée, après avoir livré un ensemble triomphant – vêtue d’une tenue ample en deux pièces conçue par Stella McCartney – lors de sa première visite en 2019. Attendez-vous à des voix chuchotées, des rythmes décontractés. . . et un thème Bond à succès dans No Time To Die.

A 20 ans, l'icône de la pop californienne deviendra la plus jeune artiste solo à faire la une de Glastonbury (22h, BBC2)

A 20 ans, l’icône de la pop californienne deviendra la plus jeune artiste solo à faire la une de Glastonbury (22h, BBC2)

Autres faits saillants

L’enthousiasme déchainé de Sam Fender fait de lui l’une des étoiles montantes de cette année (minuit, BBC3), tandis que le duo américain de R&B TLC devrait déclencher un single lorsqu’il joue à Waterfalls (iPlayer, 17h30). La sensation scandi-pop Sigrid est une chanteuse puissante (19h, BBC3), et le rappeur Little Simz mélange des paroles pointues avec des arrangements funky et vibrants (22h30, BBC3).

Demain

Céleste

Après avoir séduit les fans en chantant What A Wonderful World de Louis Armstrong, soutenu par le compositeur hollywoodien Hans Zimmer, lors du concert du Queen’s Jubilee, Celeste devrait revenir à Glastonbury dans la foulée (19h, BBC4). Les ballades Barnstorming sont le point fort d’une star anglo-jamaïcaine qui a grandi en écoutant Aretha Franklin et Nina Simone.

Noël Gallagher

Occupant la même place que son frère Liam il y a trois ans – principal groupe de soutien sur la scène Pyramide – Noel Gallagher fait ses débuts en solo à Glastonbury quelques heures seulement avant que son héros Paul McCartney ne monte sur scène. Soutenu par les High Flying Birds, il devrait mixer du matériel solo avec les classiques d’Oasis Supersonic et Don’t Look Back In Anger (21h, BBC2).

Lire aussi  Les responsables de la santé du Mississippi affirment que les mortinaissances parmi les femmes enceintes non vaccinées ont DOUBLÉ

Paul Mccartney

Le joyau de la couronne de cette année. Après avoir renversé la baraque lors de sa précédente visite en 2004, Sir Paul McCartney emmène le plus grand catalogue de chansons de la pop sur la Pyramid Stage une semaine après son 80e anniversaire (BBC1, 22h30). Les classiques des Beatles Can’t Buy Me Love, Get Back et Hey Jude sont tous des piliers en direct, aux côtés des succès des Wings Band On The Run et Live And Let Die.

Le joyau de la couronne de cette année.  Après avoir démoli la maison lors de sa précédente visite en 2004, Sir Paul McCartney emmène le plus grand catalogue de chansons pop sur la Pyramid Stage une semaine après son 80e anniversaire.

Le joyau de la couronne de cette année. Après avoir démoli la maison lors de sa précédente visite en 2004, Sir Paul McCartney emmène le plus grand catalogue de chansons pop sur la Pyramid Stage une semaine après son 80e anniversaire.

Jessie Ware

L’une des stars du phénomène disco de cuisine, Ware apporte enfin sa fantaisie de danse, What’s Your Pleasure?, sur les plus grandes scènes du Royaume-Uni (23h, iPlayer). En proie à des problèmes de son, son apparition désastreuse au festival américain Coachella en 2018 a été un point bas de sa carrière. Ce week-end devrait être plus agréable pour le Londonien sophistiqué du sud.

Autres faits saillants

La chanteuse indie-folk du Yorkshire, Rebecca Lucy Taylor, voulait « faire de la pop » selon ses propres termes lorsqu’elle a assumé l’alter-ego Self Esteem. Elle fournira de gros chœurs et des percussions tonitruantes lorsqu’elle montera sur la scène John Peel (15h15, iPlayer), tandis que les fans de ballades pop émotionnelles pourront profiter de l’ancienne starlette de Disney Channel Olivia Rodrigo (19h, BBC1) et Holly Humberstone du Royaume-Uni (20h, BBC3).

Lire aussi  Des taux de suicide deux fois plus élevés chez les patients atteints de cancers en phase terminale, de maladies cardiaques et de MPOC

Dimanche

Diana Ross

La machine à sous convoitée de Legends à l’heure du thé verra l’ancienne chanteuse de Supremes, 78 ans, suivre les traces de Dolly Parton et Kylie, qui ont toutes deux attiré des foules énormes (18h45, BBC1). En termes de qualité et d’élégance des paillettes, cependant, le véritable modèle ici est l’apparition de Shirley Bassey en 2007, lorsque la grande dame du showbiz britannique est arrivée en bottes et une robe de bal rose à plumes.

Kendrick Lamar

Malgré l’indignation de Noel Gallagher contre Jay-Z en tête d’affiche en 2008 – « Je n’ai pas de hip-hop à Glastonbury, c’est faux », a-t-il déclaré – le rap est devenu une pierre angulaire de Worthy Farm, avec Kanye West et Stormzy en tête d’affiche. L’attraction vedette de cette année est Kendrick Lamar, lauréat du prix Pulitzer, qui apportera une dextérité lyrique et une perspective musicale éclectique à la Pyramid Stage (21h30, BBC2).

Pet Shop Boys

Après avoir rejoint The Killers sur scène en 2019, le duo de synthés le plus titré de Grande-Bretagne revient à part entière pour faire la une de l’Other Stage (22h, BBC4). Neil Tennant et Chris Lowe apporteront un humour drôle, des chapeaux pointus et des succès tels que West End Girls. Attendez-vous à une apparition d’Olly Alexander, de Years & Years, sur It’s A Sin.

Autres faits saillants

Montrant des jeunes comme McCartney et Ross comment c’est fait, le grand jazz américain Herbie Hancock, 82 ans, devrait ravir la Pyramid Stage (20h, BBC4), tandis que le « pays galactique » de Kacey Musgraves vaut bien une écoute (également 20h, BBC4) . Lorde livrera sa pop ensoleillée (iPlayer, 19h30), tandis que One Day Like This d’Elbow, un autre hit du Jubilee, garantit toujours un chant chaleureux (iPlayer, 17h45).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick