Baromètre des super-héros préférés des Québécois

Chaque semaine, Le Journal, en collaboration avec la firme Léger, dévoile un coup de sonde sur une variété de sujets qui vous touchent de près ou de loin. Notre baromètre mesure ainsi­­­ ce qui vous fait vibrer ou sourciller en tant que Québécoise et Québécois, jeune et moins jeune, francophone, anglophone ou allophone, à Montréal ou en région.

• À lire aussi: Sondage Léger: Baromètre des évènements historiques mondiaux les plus marquants

• À lire aussi: Baromètre des régions où les Québécois sont le plus heureux

Parmi la liste suivante, quels sont vos super-héros préférés ?

1. Batman: 34%


batman v superman photos 100316

2. Spider-Man: 25%


batman v superman photos 100316

3. Superman: 20%


batman v superman photos 100316

4. Wonder Woman: 20%


batman v superman photos 100316

5. Iron Man: 18%


batman v superman photos 100316

6. Captain America: 12%

7. Deadpool: 11%

8. Wolverine: dix %

9. Thor: 8%

10. Hulk: 7 %

11. Panthère noire: 6%

12. Les Gardiens de la galaxie : 6%

13. Joker: 6%

14. Catwoman: 5%

15. Capitaine Marvel: 5%

16. Supergirl: 4%

17. Docteur Strange: 4%

18. Robin: 4%

19. Ghost Rider: 4%

20. Les Quatre Fantastiques : 4%

21. Aquaman: 4%

22. Suicide Squad: 3%

23. Punisher: 2%

24. Flèche verte: 2%

25. Flash: 2%

► Méthodologie

Le sondage a été réalisé en deux temps. Une question ouverte a été posée aux panélistes LEO (Leger Opinion) pour qu’ils soumettent leurs super-­héros préférés. Ensuite, un sondage scientifique a été réalisé auprès d’un millier de Québécoises et Québécois représentatifs du 30 avril au 2 mai 2021 sur la base des super-héros les plus mentionnés. Chaque répondant pouvait choisir jusqu’à trois super-héros. Seuls les 25 super-héros les plus mentionnés sont présentés dans ce baromètre.

  • Philippe Léger, Le Journal de Montréal

Le constat

Vous allez vous amuser à lire ce baromètre de nos super-héros préférés de bandes dessinées. C’est Batman qui remporte cette ultime bataille devant Spider-Man, Superman, Wonder Woman et Iron Man. Le génie de ses personnages (et de Hollywood) réside dans leur capacité à traverser les époques, à sans cesse se renouveler et à faire rêver petits et grands.

La surprise

Il y a aussi des super-héros en montée. Deadpool, qui n’est pas le plus connu, arrive deuxième chez les 18 à 34 ans ! Les Gardiens de la galaxie et Black Panther sont également davantage aimés chez les 18 à 34 ans. Même phénomène chez Wonder Woman qui se classe deuxième chez les femmes.

La tendance

Ce sujet intéresse aussi nos amis français et américains. Nos résultats se rapprochent davantage des Français qui préfèrent Batman et Spider-Man que des Américains, beaucoup plus attachés à Superman et Captain America. Faut dire que ce dernier est un personnage patriotique créé pour motiver les troupes américaines lors de la Deuxième Guerre mondiale…

Surtout humains

  • Claude Villeneuve, Le Journal de Québec

Sortis de l’univers de la bande dessinée avant de conquérir les écrans, les super-héros se sont imposés comme un genre à part entière, écrasant tout sur leur passage à chaque sortie d’un nouveau film. Même au Québec, n’en doutez pas, les Vincent Guzzo de ce monde comptent beaucoup sur eux pour remplir les salles à nouveau, avec ou sans popcorn.

Alter égo

Alors que les Avengers et les X-Men sortis de l’univers Marvel dominent la concurrence, c’est Batman­­­, le ténébreux porte-étendard du concurrent DC Comics, qui gagne la faveur des Québécois. Y sont sans doute pour beaucoup nos souvenirs d’enfance liés à la défunte série avec Adam West dans laquelle chaque tape sur le museau d’un méchant était gentiment censurée par un immense « pof » ou « paclow ».

Par la suite, le public, au Québec comme ailleurs, a suivi les différentes itérations plus ténébreuses de Batman­­­, héros dont le super pouvoir réside dans la fortune colossale de son alter ego, Bruce Wayne. Traumatisé par la mort de ses parents, il est déchiré entre sa vie diurne de playboy­­­ philanthrope et sa vie nocturne de détective-justicier.

Nos combats intérieurs

Si on connaît les super-héros par leurs pouvoirs ou leurs costumes, évoquant les attributs des figures mythologiques d’antan, auxquelles les Thor et les Wonder Woman de ce monde ne se gênent pas pour emprunter, c’est peut-être plutôt parce qu’ils sont aussi un reflet de nos propres combats intérieurs.

Bruce Wayne est abîmé par la violence que Batman doit se résoudre à utiliser pour instiller la peur à ses adversaires ; Superman aimerait connaître l’amour et la vie des hommes simples ; Spider-Man veut grandir en Peter Parker, sans que les gens qu’il aime soient affectés par ses combats ; Tony Stark veut faire le bien, mais il est ivre du prestige que son armure d’Iron Man lui procure.

À la fin, on adore les super-héros à cause de leurs exploits fantasmatiques, mais c’est à cause de leurs préoccupations très humaines qu’on s’y attache.

► Faites la différence.

Les résultats de ce sondage vous font réagir ? Envoyez-nous vos lettres d’opinion pour participer à la discussion à l’adresse suivante : [email protected]

► Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages?

Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick