BFI London Film Fest annonce la compétition officielle, un seul titre réalisé par une femme

Le BFI London Film Festival a annoncé la compétition officielle de son édition 2021. Huit titres sont prévus à l’écran, et un seul est réalisé par une femme, ce qui représente à peine 12,5 % de la liste. « True Things » de Harry Wootliff, un drame psychologique qui voit Ruth Wilson jouer une femme dont la vie est bouleversée après qu’elle soit devenue obsédée par une connexion, est le seul long métrage dirigé par une femme dans le programme.

«Avec la compétition officielle, notre objectif est de présenter un programme organisé qui met en valeur l’étendue et la richesse du cinéma international pour notre public. Toute personne nouvelle dans la LFF devrait considérer la Compétition Officielle comme une grande enseigne au néon qui clignote : « entrez ici ». Cette sélection de huit films regorge de diamants cinématographiques individuels – chacun unique et magnifique à sa manière. Ensemble, ils sont éblouissants et démontrent le potentiel infini du cinéma entre les mains d’un grand cinéaste. Avec une telle sélection, nous avons rendu le travail du jury très difficile », a déclaré Tricia Tuttle, directrice du LFF.

Cette grande enseigne au néon n’a pas l’air très accueillante pour le public qui souhaite soutenir le festival du film avec des programmations comprenant plus qu’une cinéaste solitaire.

Le BFI London Film Fest devrait avoir lieu du 6 au 17 octobre. La première photo de Jane Campion depuis plus d’une décennie, Western « The Power of the Dog », sera le gala titre d’American Express de cette année.

Wootliff a fait ses débuts dans un long métrage avec « Only You » en 2018, une romance sur des inconnus qui se croisent dans un taxi le soir du Nouvel An.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick