CRACKS OF DON: Sans les Canadiens ni les fans, la série Toronto-Montréal est un raté

Contenu de l’article

Nous avons une question sur la série très attendue des Maple Leafs de Toronto et des Canadiens de Montréal qui devrait se terminer jeudi, une semaine après son début: nous avons attendu plus de 40 ans pour cela?

C’était censé être très excitant, pas si raté.

C’était censé nous ramener à notre enfance, lorsque les joueurs d’un côté du match de hockey sur table portaient du bleu et que leurs adversaires étaient en rouge.

Au lieu de cela, il semble que grand-mère contrôle les gars rouges et qu’elle ne porte pas ses lunettes à double foyer.

Les Canadiens ont été brutaux.

Ils sont scolarisés par une équipe des Leafs qui manque de son capitaine, John Tavares, et qui a un grand total d’un but de sa ligne de tête de Mitch Marner, Auston Matthews et Zach Hyman.

«Old Buds» Jason Spezza et Joe Thornton semblent être à leur apogée.

L’autre problème est lié à l’atmosphère.

Il y en a zéro.

Avez-vous vu le match Islanders-Penguins mercredi soir?

Le Nassau Coliseum a été porté à 65% de sa capacité avec 9 000 ventilateurs.

Publicité

Cette annonce n’est pas encore chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Cela avait l’air et sonnait emballé.

Le joint se balançait comme il le faisait pendant la dynastie des Islanders dans les années 1970.

Pendant ce temps, dans la seule véritable ville de la grande ligue du Canada, les Leafs tenteront d’achever le Tricolore devant les travailleurs et les retardataires à la Scotiabank Arena.

Comment cela se passe-t-il dans Hockey Country?

Comment sommes-nous si loin derrière?

DÉMARRAGES ET ARRÊTS

Comme l’a souligné mon vieil ami Mitch Melnick au TSN690 à Montréal, Jeff Petry n’a récolté que deux passes en 32 matchs éliminatoires en carrière et, en 20 matchs d’après-saison depuis son acquisition par les Canadiens, les chiffres de Shea Weber avec l’avantage de l’homme sont également moche – deux buts, pas de passes décisives. Pas étonnant que le jeu de puissance des Canadiens soit si mauvais. Leurs quarts n’ont pas atteint leurs objectifs… Au moins l’un d’entre nous a dit après la date limite que l’acquisition de Jeff Carter se révélerait être une décision solide de la part des Penguins. À seulement 87 secondes (un bon nombre à Pittsburgh) après le sixième match de mercredi, le vétéran a marqué son quatrième but des séries éliminatoires. C’était aussi le 13e but et le 16e point de Carter en 20 matchs depuis qu’il a été obtenu des Kings. Au moins l’un de nous aime faire remarquer quand il a raison car il en manque plus que quelques-uns… Avons-nous mentionné que les Penguins ont choisi de garder Tristan Jarry plutôt que Matt Murray?

Lire aussi  Pourquoi la carte de crédit de Jessica Simpson a été refusée chez Taco Bell

Publicité

Cette annonce n’est pas encore chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

ENTRE PÉRIODES

Tony Romo est devenu un succès instantané en tant qu’analyste de la NFL en partie à cause de sa personnalité, en partie à cause de ses connaissances et en partie à cause de sa capacité à dire au public le jeu qu’une infraction va se dérouler avant le snap. Tout cela s’est ajouté à un contrat de 180 millions de dollars avec CBS s’étalant sur 10 ans pour l’ancien Cowboy QB. Alors, que vaut Dominic Moore pour NBC après avoir correctement prédit qui marquerait le but gagnant avant la prolongation à trois reprises – Joel Eriksson Ek, Josh Bailey et Kyle Connor? C’est beaucoup plus difficile à faire que de prédire une passe au bout serré aux troisième et septième.

HORS DU POSTE

Lorsque Thornton est devenu la plus vieille feuille d’érable (41 ans, 327 jours) à enregistrer un point en séries éliminatoires mardi soir, il a battu un record partagé par deux joueurs. C’est vrai, partagé. Allan Stanley et Ron Francis ont tous deux récolté leurs derniers points en séries éliminatoires en tant que Leafs à l’âge de 41 ans et 62 jours. Tout historien du hockey digne de son poids aurait retracé l’heure de la journée où les deux sont nés pour déterminer le véritable détenteur du record… En sortant de la porte avec un contrat de deux ans pour jouer pour sa ville natale dans la KHL, Vitaly Abramov a publié un message social. message médiatique remerciant les partisans de l’équipe de la LNH d’Ottawa. L’ailier russe de 23 ans a écrit qu’il appréciait «leur soutien au fil des ans. Cela a été énorme pour moi », a-t-il ajouté. “À bientôt.” Abramov a disputé cinq matchs avec Ottawa en trois saisons. De toute évidence, il nous manquera… En supposant qu’Ottawa n’ait pas à voir Abramov bientôt, Lassi Thomson est tout ce que Pierre Dorion a à montrer pour échanger Matt Duchene, qu’il a abandonné énormément pour obtenir.

Publicité

Cette annonce n’est pas encore chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

RETOUR AU POINT

Le directeur général des Capitals, Brian MacLellan, a plus ou moins admis qu’il achèterait le centre de 29 ans Evgeny Kuznetsov, qui a mené les séries éliminatoires avec 32 points en 24 matchs il y a trois printemps, mais qui est en baisse constante depuis. Kuznetsov, qui a été testé positif au COVID-19 deux fois cette saison, est à mi-chemin d’un contrat de huit ans avec un AAV de 7,8 millions de dollars. «Je ne pense pas que quiconque soit hors de la table», a déclaré MacLellan mercredi, à quel point les esprits se sont précipités vers les possibilités d’un accord entre Alex Ovechkin et Nicklas Backstrom. «Nous n’allons pas échanger Ovi ou Backy et ce type de personnes, mais je pense que vous devez être ouvert à tout.» Euh ok. John Carlson relève-t-il également de la catégorie de «ce type de personnes»? … Le directeur général des Oilers, Ken Holland, a déclaré aux journalistes mercredi qu’il prévoyait de signer à nouveau le gardien de but Mike Smith, âgé de 39 ans, qui avait une fiche de 21-6-2 en saison régulière, mais a cédé deux buts en prolongation très stoppables lors des deux derniers matchs des séries éliminatoires contre les Jets. Cela scellerait le sort de Mikko Koskinen, qui sera désormais certainement racheté de son contrat, qui lui reste un an et 4,5 millions de dollars. Pas question pour les Oilers de revenir avec le même gardien de but qu’ils avaient cette saison. Une fois qu’ils ont donné un nouvel accord à Smith (probablement avec une augmentation de l’ordre de 4 millions de dollars), ce ne serait pas une mauvaise idée pour les Oilers de s’en prendre à UFA Chris Driedger, l’ancien Hitman de Calgary, pour être son partenaire.

Lire aussi  'F9: The Fast Saga' atteint la première place au box-office du 4 juillet

Publicité

Cette annonce n’est pas encore chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

À CETTE DATE

Il y a exactement 10 ans, Nathan Horton a marqué à la 12e minute de la troisième période pour donner aux Bruins une victoire 1-0 sur Tampa lors du septième match de la finale de la Conférence Est. Horton est devenu le premier joueur de l’histoire de la LNH à marquer deux fois un vainqueur du match 7 OT au cours de la même saison des séries éliminatoires, puisqu’il avait aussi le total pour éliminer le Tricolore dans le match 7 du quart de finale de conférence un mois plus tôt… Il y a exactement 26 ans, Paul Coffey avait un but et une aide pour dépasser Denis Potvin en tant que défenseur le plus marquant de l’histoire des séries éliminatoires, aidant les Red Wings à compléter un balayage des Sharks dans une série de demi-finales de la Conférence de l’Ouest avec une victoire de 6-2. Les cinq meilleurs D-man aux points des séries éliminatoires en carrière sont Coffey (196), Nicklas Lidstrom (183), Ray Bourque (180), Potvin (164) et Al MacInnis (160) … Coffey (buts, 59), Bourque (passes, 139), Chris Chelios (minutes de pénalité, 423) et Larry Robinson (plus-moins, plus-100)… Il y a exactement 28 ans, Wayne Gretzky a marqué un but en avantage numérique 1: 14 en prolongation pour donner aux Kings une victoire de 5-4 sur les Maple Leafs dans le sixième match de la finale de la Conférence de l’Ouest. Avec un résultat différent ce soir-là, les Leafs auraient rencontré le Tricolore en finale de la Coupe 1993. Au lieu de cela, les Kings ont battu Toronto lors du septième match, puis ont perdu la confrontation du championnat avec Montréal en cinq matchs … Il y a exactement 46 ans, Bernie Parent est devenu le premier joueur à remporter deux trophées Conn Smythe consécutifs en tant que Flyers a remporté leur deuxième Coupe en deux ans grâce à une victoire de 2-0 dans le sixième match contre les Sabres de Buffalo. En 15 matchs, le natif de Montréal a présenté une fiche de 10-5 avec une moyenne de 1,89 buts alloués, un pourcentage d’arrêts de, 924 et quatre blanchissages… Les deux seuls autres vainqueurs consécutifs du prix MVP des séries éliminatoires ont été Mario Lemieux (1991, 1992) et Sidney Crosby (2016, 2017)… La liste des joueurs et ex-joueurs fêtant leurs anniversaires comprend Ed Van Impe (81), Ray Sheppard (55), Evgeny Davydov (54), Richard Park (45), Nick Dowd (31), Marcus Kruger (31 ans) et Chris Wagner (30 ans).

Lire aussi  Shawn Mendes reporte plusieurs dates de tournée à venir

Publicité

Cette annonce n’est pas encore chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

PLANS DE PARKING

Nazem Kadri fera appel de sa suspension de huit matchs lorsqu’il aura une réunion Zoom avec le commissaire de la LNH Gary Bettman jeudi matin. (Que l’un ou les deux figurent ou non dans les annuaires téléphoniques n’a pas d’importance). Le bad boy de l’Avalanche a déjà purgé deux matchs de la pénalité imposée par la ligue qu’il a reçu pour son coup à la tête du défenseur des Blues Justin Faulk lors du deuxième match de leur confrontation de premier tour. Parce que Faulk n’a plus joué dans la série et que Kadri a été suspendu six fois, dont trois fois en séries éliminatoires, il semblerait très improbable que sa peine soit réduite … En cette période de gardiens de but imposants, il est intéressant de noter que Bernie Parent, l’un des meilleurs à jouer à l’ère moderne, était coté à 5 pieds 10 pouces, 169 livres. Si vous demandez à quelqu’un qui l’a regardé jouer, ils ne se souviennent pas de lui aussi petit… Avez-vous aussi oublié qu’Ottawa avait un Evgeny Davydov près de 30 ans avant de faire venir Evgenii Dadonov, tous deux arrivés via les Panthers de la Floride? Le premier était un mauvais échange (Davydov, Scott Levins et un choix conditionnel au repêchage pour Bob Kudelski) tandis que le second n’était qu’une mauvaise signature.

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et à encourager tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour la modération avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suit les commentaires. Consultez notre règlement de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la manière d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick