Ghislaine Maxwell a été présentée comme l’ex du prince Andrew lors d’une soirée au palais en 2002

Le prince Andrew a précédemment déclaré qu’il n’était pas proche de Ghislaine Maxwell. Une source dit maintenant que ce n’est pas vrai.

Ghislaine Maxwell a été présentée comme l’ex-petite amie du prince Andrew lors d’une tournée du palais de Buckingham – malgré ses démentis, ils étaient proches.

Une photo publiée par Le soleil le montre lui et le trafiquant sexuel condamné, 60 ans, avec l’ancien président américain Bill Clinton en arrière-plan.

Le duc d’York pointe du doigt, tandis qu’une autre femme avec Maxwell porte un t-shirt sur lequel on peut lire : « God Save The Queen ».

Le prince Andrew, 61 ans, a nié être un ami proche de Maxwell dans des documents juridiques déposés en réponse à Virginia Giuffre, 38 ans, qui le poursuit pour agression sexuelle présumée.

Mais un membre de la tournée du Palais en 2002 a dit Le soleil dimanche : « Ghislaine m’a été décrite comme une ex-petite amie d’André.

« L’impression que nous avions tous était qu’il y avait une relation là-bas. Ils se connaissaient clairement très bien. Elle était très amicale et joyeuse.

Maxwell et l’acteur en disgrâce Kevin Spacey ont également été vus assis sur des trônes en souriant.

La source a ajouté: «Nous avons franchi les portes principales et Ghislaine nous a montré où nous devions être. Elle connaissait son chemin.

La photo a été prise 18 mois après que le prince Andrew aurait eu des relations sexuelles avec Virginia, 17 ans, au domicile de Maxwell à Londres.

Il montre le prince Andrew, Maxwell, M. Clinton et la femme dans la salle de bal.

Lire aussi  L'activité en ligne des tireurs de masse devrait nous faire repenser la culture numérique

Ils étaient également dans la salle du trône où Maxwell et Spacey étaient assis sur des chaises de domaine utilisées pour le couronnement de 1953.

L’ancien président américain avait passé la semaine précédente en tournée en Afrique avec Maxwell et Spacey – qui s’est excusé pour son comportement avec un garçon de 14 ans mais n’a été reconnu coupable d’aucun crime.

Le prince Andrew nie les abus sexuels et a promis de combattre les revendications de Virginia devant un tribunal américain.

Maxwell risque 40 ans de prison pour les victimes de la traite du pédophile milliardaire Jeffrey Epstein.

La porte-parole du prince Andrew a refusé de commenter.

Cet article a paru à l’origine sur The Sun et a été reproduit ici avec permission

Lisez les sujets connexes :Prince André

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick