Invités non invités: le long et difficile voyage de Billy Wild pour goûter à Glenn Gould

Sur le podcast de cette semaine, il y a une conversation que Mike enregistre depuis quelques mois et a hâte de la partager. C’est parce qu’une fois que Mike a eu cette conversation avec le musicien et producteur Billy Wild, il savait qu’il voulait écrire sur ce projet, appelé Invités non invités, et sa trame de fond pour le magazine, ce qu’il a fait pour le nouveau numéro de janvier / février de Canadian Musician. Pour l’album Invités non invités, Billy et d’autres producteurs, rappeurs et chanteurs de son collectif Division 88 basé à Toronto ont osé découper certains des enregistrements les plus emblématiques de Glenn Gould et les utiliser dans des productions hip-hop et R&B. Maintenant, Glenn Gould aimerait-il ou détesterait-il Invités non invités? Billy ne sait pas si le regretté pianiste canadien emblématique adorerait la musique, mais il est sûr que Gould adorerait que l’album existe. Il sait également que les fans de Gould le détestent, ce qu’il accepte avec une certaine perplexité et amusement. Mais la réalisation de cet album, et l’obtention des droits sur la musique de Gould, a été un voyage de huit ans qui impliquait de traiter avec le Gould Estate, un label majeur, un changement d’éditeur, et plus encore. C’est une histoire fascinante et Billy est un conteur amusant.

.

Lire aussi  Donald Glover engage Malia Obama comme scénariste pour la nouvelle émission d'Amazon

Related News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick