J’ai d’abord hésité à jouer une mère de 60 ans à l’écran

Bombay : Alors que son dernier film punjabi sorti « Maa » gagne de nombreux cœurs, la protagoniste Divya Dutta dit que même si elle a initialement refusé de faire le film, elle a finalement réalisé que cela aurait été une grave erreur de laisser tomber un film punjabi unique centré sur les femmes. qui est une opportunité rare.

L’histoire du film tourne autour de Manjit Kaur et de son parcours d’une jeune mariée à une mère de deux fils et d’une série d’incidents, de hauts et de bas dans sa vie qu’elle a vécus jusqu’à l’âge de 65 ans.

Lors d’une conversation avec IANS, Divya a partagé pourquoi plus que de représenter une certaine tranche d’âge à l’écran, la perspective du récit était importante pour elle.

Divya a déclaré à IANS : « Honnêtement parlant, au départ, j’ai refusé de jouer une mère, elle aussi âgée de 65 ans avec la peau ridée et les cheveux gris ; mais ensuite Gippy (Grewal, producteur et acteur du film) est entré. Il voulait que j’entende le tout le scénario avant de prendre la décision.Avec 15 minutes de narration, je me suis décidé à faire le film.

« C’était une histoire complète de la transformation d’une jeune mariée en une femme plus âgée et comment le devoir et l’amour d’une mère ont tout changé en elle. C’est son histoire. Dans un film punjabi, une histoire entièrement basée sur le parcours d’une femme ne n’arrive pas souvent. Manjit Kaur (son personnage) est le visage du film. »

Elle a poursuivi en ajoutant: « De cette façon, nous pouvons dire que c’est la première fois, dans le cinéma punjabi, qu’un film à part entière centré sur la femme est réalisé et ‘Maa’ pose le jalon. »

Cependant, l’actrice partage à quel point il était difficile pour elle de jouer l’ancienne version du personnage, car elle pense que l’expérience de la vie qui vient avec le temps est plus difficile à représenter à l’écran.

« Bien que j’aie apprécié tout le processus de prothèse, les cheveux gris et tout ce qui en surface ressemble au personnage, apportant la sensation, les nuances dans la performance étaient difficiles. Mais je pense, comme la façon dont dans chaque situation difficile nous admirons notre mère, ici, j’ai fait la même chose. C’est peut-être pour cela qu’après la sortie du film, tous ceux qui connaissaient ma mère, le Dr Nalini Dutta, m’ont dit qu’ils avaient vu le reflet de ma mère dans le film. J’ai pris un risque et c’était digne parce que quelque part ma Maa m’a béni pour gagner », a déclaré Divya.

Le film présente également Raghveer Boli, Babbal Rai, Simran Sehajpal, Gippy Grewal, réalisé par Baljit Singh Deo, et sorti en salles le 6 mai.

SOURCE : IANS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick