Kelly Jones : “Le groupe est plus fort qu’il ne l’a jamais été à bien des égards” – Music News

Hier soir, Kelly Jones de Stereophonics a rejoint The Radio X Evening Show avec Dan O’Connell et a confirmé que le groupe ne “se sépare pas” malgré le nouveau projet, Far From Saints.

Il a dit que le groupe avait simplement “un peu de vacances” mais que les fans ne devraient avoir “aucune crainte que nous soyons [Stereophonics] ne reviendra pas”

DOC: Dan O’Connell
KJ : Kelly Jones

Kelly Jones a confirmé qu’il ne “casserait pas le groupe” [Stereophonics] mais c’est simplement avoir “un peu de vacances” et les fans ne devraient avoir “aucune crainte que nous n’allons pas revenir”

KJ : Vous savez, j’ai écrit, produit et sorti 12 albums studio avec Stereophonics, qui a fait, vous savez, 12 tournées mondiales, des stades, des clubs qui progressent et c’est beaucoup de bus, beaucoup d’avions et beaucoup de tout ce qui va avec tout ça. Et ce qui est bien avec le groupe, c’est que, vous savez, nous sommes toujours tournés vers l’avenir, vous savez, nous faisons toujours des disques qui, vous savez, marchent très bien, nous jouons toujours dans des arènes, nous jouons toujours dans des stades , et les chansons sont toujours à la radio, je suis revenu à des chansons que nous avons écrites dans les années 90, vous savez, j’ai donc écrit de nouvelles chansons de Stereophonics, mais ce n’est pas pour maintenant et le groupe fait tous ses efforts et morceaux. Il n’y a pas de rupture avec le groupe ou quoi que ce soit, pour moi, après 25 ans à faire tout notre travail, c’est comme si je voulais montrer d’autres facettes de ce que j’aimerais essayer de manière créative. Vous savez, au printemps, j’ai réservé le studio sur le côté d’une partie très ancienne de la côte norvégienne, qui est littéralement un studio assis au bord de la mer avec ce grand champ autour, et je vais y aller là-bas et faire un album solo au printemps, que je veux sortir et que je viens d’écrire au piano et un tas de synthés qui est complètement différent, un genre très spirituel, un genre d’album au son bizarre mais je ne sais pas ce que ça finira par devenir si ça devient quoi que ce soit, mais, pour couper un peu les ficelles du groupe, alors qu’on vient de le laisser jouer, vous savez, le stade de la Principauté, des disques numéro un, beaucoup de singles A list sur le radio, c’est un bon endroit pour juste, vous savez, passer de petites vacances et essayer d’autres morceaux entre les deux. Mais, il n’y a aucune crainte que nous n’allons pas revenir et faire ce que nous faisons. Tu sais, j’ai un tas de chansons que j’ai pour ça mais je les garde dans la poche arrière jusqu’à ce que nous soyons prêts à recommencer. Ouais.

DOC : Donc, juste pour se qualifier, juste pour s’assurer, il n’y a pas une sorte de date de fin, il n’y a pas de date d’expiration pour Stereophonics ?

Lire aussi  Résumé : quatre nouveaux livres d'horreur commencent 2023 avec un frisson

KJ : Non, non, non.

DOC : Pourriez-vous encore le faire dans vos années 80 ? Penses-tu?

KJ : Je pense que Stereophonics est le type de groupe et le type de musique avec un catalogue gravé dans la pierre et les nouveautés qui se produisent. C’est comme une porte tournante. Il y a des enfants de 12/14 ans au premier rang. Le groupe est plus fort qu’il ne l’a jamais été à bien des égards.

Écoutez Radio X avec Dan O’Connell les soirs de semaine de 19h à 22h à travers le Royaume-Uni et sur Global Player

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick