La reine Elizabeth II a soutenu le mouvement Black Lives Matter lors d’une discussion sur le racisme dans la maison royale

Buckingham Palace n’a pas fait de déclaration directe sur le mouvement Black Lives Matter lorsqu’il a pris un élan massif après la mort de George Floyd l’année dernière, mais un haut représentant royal a déclaré que la reine Elizabeth II elle-même le soutenait pleinement lors d’une discussion à le ménage.

Sir Ken Olisa, le premier Lord-Lieutenant noir de Londres, a déclaré qu’il avait discuté du sujet du racisme avec la maison royale après la mort de Floyd au Minnesota en mai de l’année dernière. Rappelant la conversation sur Channel 4, il a déclaré: « J’ai discuté avec la maison royale de toute cette question de race, en particulier au cours des 12 derniers mois depuis l’incident de George Floyd. »

« C’est un sujet de conversation brûlant. La question est de savoir que pouvons-nous faire de plus pour lier la société à éliminer ces barrières. Ils [the royals] soucieux de faire en sorte que cette seule nation soit liée par les mêmes valeurs », a-t-il ajouté.

Lorsqu’on lui a demandé si le palais soutenait le mouvement Black Lives Matter, Sir Ken a insisté: « La réponse est facilement oui. »

La déclaration de Sir Ken intervient des mois après que le prince Harry et Meghan Markle ont accusé le palais de racisme et ont allégué que leur fils Archie s’était vu refuser un titre de prince en raison de son héritage métis. Le couple a également affirmé qu’un royal senior anonyme, à l’exception de la reine Elizabeth II et du regretté prince Philip, avait fait part de ses inquiétudes quant à la couleur de la peau d’Archie lorsque Meghan était enceinte.

Le palais avait déclaré dans sa déclaration officielle au nom de la reine que « certains souvenirs peuvent varier », tandis que le prince William avait directement réfuté les allégations en disant que « nous ne sommes vraiment pas une famille raciste ».

Lire aussi  Comment le célèbre Billy Wilder a tenté et échoué de snober Hollywood | Film

Sir Ken a largement défendu la position du palais sur le racisme dans le prochain programme de 24 heures de Channel 4 « Black to Front », qui est produit par une équipe de présentation et de reportage entièrement noire.

Dans l’émission qui sera diffusée le vendredi 10 septembre, Sir Ken a rappelé le moment où la reine lui avait demandé son avis sur l’opportunité de visiter le site de la tragédie de l’incendie de Grenfell. Le 14 juin 2017, un incendie s’était déclaré dans l’immeuble de 24 étages de la Grenfell Tower à North Kensington, dans l’ouest de Londres, faisant 72 morts. Bien qu’il ait suggéré au monarque d’aller de l’avant avec la visite, lui et le palais étaient préoccupés par l’accueil qu’elle pourrait recevoir.

« Je me souviens avoir pensé que pendant que tout s’était passé, c’était assez effrayant, nous ne savions pas si elle serait huée ou si des objets lui seraient jetés, etc. et quand elle est sortie de la voiture, tous ces gens ont applaudi », se souvient-il.

Reine Elizabeth II
Photo : PISCINE / Ben STANSALL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick