Le drame autochtone sur le passage à l’âge adulte « Beans » remporte le prix des critiques de cinéma de Toronto de 100 000 $

TORONTO – Le drame sur le passage à l’âge adulte « Beans » a remporté le prix du meilleur long métrage canadien de 100 000 $ de la Toronto Film Critics Association.

La réalisatrice Tracey Deer a été nommée lauréate du prix Rogers du meilleur film canadien lors d’un dîner de gala fastueux lundi soir, où la co-scénariste et productrice exécutive du film, Meredith Vuchnich, a accepté en son nom.

Les lauréates et réalisatrices précédentes Jennifer Baichwal et Sarah Polley ont remis le prix lors d’un événement en salle qui a restauré de nombreuses conventions de célébration d’autrefois.

Le cinéaste David Cronenberg, le réalisateur Don McKellar, la star de “Never Have I Ever” Maitreyi Ramakrishnan et le PDG du Festival international du film de Toronto, Cameron Bailey, étaient parmi les sommités à se rassembler pour la fête.

Les clients ont été testés pour le COVID-19 à l’avance et devaient porter des masques lorsqu’ils ne mangeaient pas ou ne buvaient pas.

Les précautions pandémiques ont forcé les deux éditions précédentes en ligne, mais Bailey a déclaré qu’il était “ravi” de retrouver d’autres professionnels du cinéma.

« Je vois des amis, je vois des collègues. C’est une chose importante à faire pour nous », a déclaré Bailey sur le tapis rouge.

“Tout le monde travaille isolément, surtout au cours des deux dernières années, et il est important de se rappeler que nous ne sommes pas seuls dans ce cas, que nous avons une communauté et que nous racontons des histoires qui résonnent avec les gens.”

« Beans » est centré sur une jeune Mohawk de 12 ans qui a atteint sa majorité pendant la crise d’Oka en 1990.

Lire aussi  Les Hitmen de Calgary ratent les séries éliminatoires, mais l'avenir est prometteur pour le club de la WHL

Avant la cérémonie de remise des prix, Vuchnich a raconté le parcours acclamé du film depuis sa sélection pour le Festival international du film de Toronto 2020.

“Pendant tout le temps que nous avons fait ce voyage avec ‘Beans’, des portes se sont ouvertes pour ce film que je n’ai jamais vu s’ouvrir pour d’autres films de ma carrière”, a-t-elle déclaré.

« Je pense que c’est parce que les Canadiens sont prêts à entendre cette histoire. Mais ce film n’existerait pas sans Tracey Deer. C’est un film tellement personnel pour elle et nous avons eu la chance de l’aider à le raconter. Je suis fier d’elle.

Les finalistes “Night Raiders”, réalisé par Danis Goulet, et “Scarborough”, réalisé par Shasha Nakhai et Rich Williamson, ont chacun reçu 5 000 $.

Cronenberg était sur place en tant que lauréat du prix Clyde Gilmour annoncé précédemment, qui récompense une figure canadienne de l’industrie cinématographique qui a apporté une contribution importante au cinéma canadien.

Il permet au scénariste/réalisateur d’octroyer 50 000 $ en services de production à un collègue cinéaste de son choix. Son choix n’a pas encore été annoncé.

Bailey a remis au réalisateur bispirituel de L’nu Bretten Hannam le prix Stella Artois Jay Scott de 10 000 $ pour un artiste émergent, annoncé précédemment. Hannam a écrit et réalisé “Wildhood”, qui a récemment été nominé pour six prix Écrans canadiens.

Le mois dernier, la TFCA a également récompensé “Drive My Car” de Ryusuke Hamaguchi avec la meilleure image, le meilleur film international et le meilleur scénario.

Parmi les autres gagnants du TFCA annoncés précédemment, citons Olivia Colman pour la meilleure actrice pour sa performance dans “The Lost Daughter”, qui a également remporté la meilleure actrice de soutien pour Jessie Buckley et le meilleur premier long métrage pour l’écrivain et réalisatrice Maggie Gyllenhaal.

Lire aussi  Pullian marque 12 buts lors de la victoire 72-69 de Milwaukee contre l'IUPUI

Denzel Washington a remporté le prix du meilleur acteur pour avoir joué le rôle-titre dans “La tragédie de Macbeth” de Joel Coen, tandis que Bradley Cooper a été nommé meilleur acteur dans un second rôle pour son travail dans “Licorice Pizza” de Paul Thomas Anderson.

Parmi les autres victoires, citons Jane Campion en tant que meilleure réalisatrice pour “The Power of the Dog”, “Flee” pour le meilleur long métrage d’animation, tandis que le Allan King Documentary Film Award est allé à “Summer of Soul”.

Le comique Rick Mercer a remis à la critique de cinéma indépendante Rachel Ho le prix de la critique émergente.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 8 mars 2022.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Related News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick