Le palais de Buckingham demande au bus des partisans de Trump de supprimer une fausse image de la reine portant un chapeau MAGA et une broche QAnon

Buckingham Place a demandé qu’une image trafiquée de la reine Elizabeth II portant un chapeau « Make America Great Again » et une broche QAnon soit retirée d’un bus soutenant l’ancien président américain Donald Trump.

Le bus, surnommé le «train Trump», promeut la réélection de Donald Trump et de Mike Pence à la présidence et au vice-président en 2024. Entre autres bannières, le bus a une image modifiée du monarque britannique dans la signature de Trump MAGA (Make America Great Again) chapeau.

L’image originale de la femme de 95 ans, cliquée en avril 2011 lors de sa visite à Anglesey, au Pays de Galles, la montre vêtue d’une robe rouge et d’un chapeau assorti, accessoirisée d’une broche fleur en diamant et de son collier de perles. L’image falsifiée a changé le chapeau et a ajouté une autre broche sur sa robe affichant le symbole de QAnon, une théorie du complot d’extrême droite américaine discréditée basée sur des affirmations infondées selon lesquelles il existe une cabale de pédophiles cannibales adorateurs de Satan qui dirigent un enfant mondial. réseau de trafic sexuel. La théorie marginale, que le FBI a qualifiée de «menace terroriste intérieure», affirme également que les élites politiques, les chefs d’entreprise et les célébrités hollywoodiennes travaillent activement contre Trump.

Le bus transportant l’image a été repéré lors d’un rassemblement organisé par le républicain Matt Gaetz et Marjorie Taylor Greene en Floride la semaine dernière. Buddy Hall, un partisan de l’ancien POTUS, a été identifié comme le propriétaire. Selon un rapport paru dans Buzzfeed, un porte-parole du palais de Buckingham a déclaré qu’il savait que l’image trafiquée de la reine était utilisée et qu’il avait déjà fait «des démarches demandant sa suppression».

Le bus aurait été créé comme un bus de tournée de campagne « non officiel » pour soutenir la réélection de Trump lors de l’élection présidentielle de 2020, selon une page de GoFundMe. Il n’est pas officiellement affilié au joueur de 75 ans, mais une photo sur sa page Facebook le montre lui et sa conseillère Kimberly Ann Guilfoyle posant devant elle en juillet dernier.

Selon la page Facebook, l’image photoshoppée de la reine était dans le bus depuis plus d’un an. Le propriétaire du bus a annoncé sur la plate-forme de médias sociaux plus tôt ce mois-ci que les bannières actuelles seraient supprimées dans deux semaines, pour enlever le nom de « traître » Mike Pence et le remplacer par Ron DeSantis, Candace Owens, Don Junior, Laura Trump, Général Flynn, Rand Paul et autres.

Cependant, il n’a pas confirmé s’ils prévoyaient également de remplacer l’image trafiquée de la reine.


De gauche à droite: la reine Elizabeth II, le président américain Donald Trump
Getty Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick