Le réalisateur James Cameron dit qu’il pense que Kate Winslet a été “traumatisée” par le Titanic

Le réalisateur du Titanic, James Cameron, a déclaré qu’il pensait que Kate Winslet était “un peu traumatisée” après le tournage du blockbuster en raison de l’ampleur du projet.

Winslet est devenu une célébrité internationale après avoir joué dans la romance épique de 1997 aux côtés de Leonardo DiCaprio et a poursuivi une impressionnante carrière d’acteur.

Après plus de deux décennies, l’actrice, 47 ans, et Cameron, 68 ans, se réunissent pour la prochaine suite d’Avatar, The Way Of Water, pour laquelle le réalisateur pense qu’ils sont tous les deux “impatients”.

James Cameron (Ian West/AP)

Il a déclaré à Radio Times: “Je pense que Kate est sortie de Titanic un peu traumatisée par l’ampleur de la production et sa responsabilité en son sein.

“Au fil du temps, nous avons tous deux été impatients de travailler à nouveau ensemble, de voir ce que l’autre est à ce stade de nos vies et de nos carrières.”

Le réalisateur a ajouté: «Elle est très grande et responsable sur le plateau. On jurerait qu’elle produisait le film !

Winslet joue la matriarche Metkayina Ronal dans le retour très attendu sur la planète Pandora près de 13 ans plus tard.

L’épopée de science-fiction originale de 2009 est devenue le film le plus rentable de tous les temps et a remporté trois Oscars pour ses effets visuels, sa cinématographie et sa direction artistique époustouflants.

Il se déroule en 2154 et suit le marin paraplégique Jake Sully envoyé sur la lune Pandora pour une mission unique qui devient difficile lorsqu’il tombe amoureux de la princesse bleue d’un autre monde de Zoe Saldana, Neytiri.

Lire aussi  Revue du restaurant Boogy and Peel : Pizzeria mélange allègrement haut et bas

La suite se déroule plus d’une décennie après les événements du premier film et voit Jake s’installer avec Neytiri et leurs trois enfants dans la forêt tropicale des Na’vi.

Une fois qu’une menace familière revient, Jake doit travailler avec Neytiri et l’armée de la race Na’vi pour protéger leur planète.

Cameron a prévu trois autres films, ce qui porterait la franchise Avatar à cinq au total.

Le réalisateur, qui admet qu’il est “beaucoup plus doux maintenant” qu’il ne l’était autrefois, a déclaré qu’il était “absolument réaliste et optimiste” quant à l’avenir des films.

Le cinéaste de Terminator a déclaré à Radio Times : « C’est simple. Si Terminator 1 avait échoué, il n’y aurait pas eu de Terminator 2.

“Il est possible, peut-être même probable, que sur notre marché du streaming post-Covid, nous ne soyons pas en mesure d’atteindre les niveaux qui font (quatre autres films Avatar) une proposition commerciale solide.”

Cameron a confirmé que pour que la suite soit rentable, il faudrait qu’elle soit “le troisième ou le quatrième film le plus rentable de l’histoire” et si ce n’est pas le cas, il devra repenser les futurs films.

Cependant, il admet qu’il tient à faire les autres films, en disant: “Je veux aller grand ou rentrer à la maison”.

Avatar : The Way Of Water doit sortir en salles le 16 décembre.

Lire l’intégralité de l’interview dans Radio Times.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick