L’équipe Bauer a plus de temps de préparation dans PWHPA Secret Dream Gap Tour

Contenu de l’article

À peine 48 heures après le retour du hockey féminin au nord de la frontière, une chose est claire lors de la tournée PWHPA Secret Dream Gap 2021: édition de Calgary. . .

C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Possédant l’avantage d’avoir patiné ensemble beaucoup plus souvent que ses adversaires menant à cet événement à trois équipes, l’équipe Bauer de Montréal a une fiche de 2-0 et ressemble à l’équipe à battre pour le tournoi unique de sept jours divisé entre Seven Chiefs Sportsplex et le Scotiabank Saddledome.

«Nous avons pu nous entraîner cinq fois par semaine depuis octobre jusqu’à cette semaine où nous étions en quarantaine», a confirmé la gardienne de l’équipe Bauer Ann-Renée Desbiens. «Je suppose que notre groupe a été très chanceux que nous ayons pu passer un peu de temps glacial ensemble. Je suppose que nous devrons voir les prochains jeux (ce que cela signifie). Avoir cette chimie d’équipe – pratiquer ensemble toute l’année – est très agréable.

En effet, alors que les protocoles COVID ont empêché l’équipe Sonnet de Toronto et l’équipe Scotiabank de Calgary de se rassembler sur la glace mais deux ou trois fois au cours des six derniers mois, l’équipe Bauer a réussi à obtenir le statut d’exception olympique au Québec, leur permettant de s’entraîner presque quotidiennement.

Publicité

Cette annonce n’est pas encore chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Et ce temps ensemble est montré ici après deux matchs du tournoi de bulles.

“Nous avions probablement la meilleure configuration des trois moyeux”, a déclaré Karell Emard de Team Bauer, l’un des buteurs de mardi. «Mais j’avais l’impression de vivre une période difficile en première période. Je ne peux qu’imaginer ce que ressentent les autres filles qui ont peut-être pu jouer ou s’entraîner en septembre et qui sont (seulement) de retour sur la glace cette semaine ou la semaine précédant cet événement.

Lire aussi  Avez-vous annulé Culture KO 'Dans les hauteurs?'

Leur préparation était si évidente mardi après-midi, alors que l’équipe de Montréal s’est améliorée au fur et à mesure que le match avançait, marquant quatre fois en troisième période pour mettre un match serré hors de portée dans une défaite 6-1 de l’équipe Banque Scotia.

L’équipe Bauer a marqué tôt – à seulement 61 secondes du premier tir du match par la capitaine d’Équipe Canada Marie-Philip Poulin pour battre la main gantée de la gardienne Marlène Boissonnault – puis a répondu au but de Sarah Potomac à la Banque Scotia quelques minutes plus tard avec cinq de leurs reste du chemin.

Jesse Eldridge, pêchant une rondelle lâche dans une mêlée et marquant du côté court, a porté le score à 2-1 à Montréal en 20 minutes. Et puis, après une deuxième période sans but, l’équipe Bauer a marqué quatre buts dans le cadre final sur des tirs de Laura Stacey, Émard, Ann-Sophie Bettez et Kristin O’Neill – la dernière à coiffer un astucieux orteil.

En raison du système de points unique de la tournée, marquer cinq buts donne aux stars québécoises un point supplémentaire au classement, pour leur donner trois pour l’effort – dont deux pour la victoire – et six points au total pour ce qui pourrait bien s’avérer insurmontable. conduire. Les trois points précédents provenaient de l’avantage 3-2 de mardi de l’équipe Sonnet, qui a vu l’équipe Bauer gagner un point supplémentaire pour avoir marqué un but en désavantage numérique.

Publicité

Cette annonce n’est pas encore chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Ils ont certainement une longueur d’avance sur la concurrence grâce au genre de lien dont les deux autres équipes ne pouvaient que rêver.

Lire aussi  Anne Heche reste dans un état critique alors que la police continue d'enquêter sur son accident de voiture

«De toute évidence, au fil du match, le score n’a cessé d’augmenter», a déclaré le vétéran de l’Équipe Banque Scotia, Blayre Turnbull, dont l’équipe s’est contentée de la majorité de sa préparation en séances Zoom.

«C’était une équipe qui s’est entraînée ensemble toute la saison contre une équipe qui a eu deux entraînements ensemble depuis novembre», a poursuivi Turnbull. “Je n’utilise en aucun cas cela comme une excuse, mais je pense que pour avancer ensemble, notre équipe continuera de s’améliorer et nous ne nous heurterons pas au sol comme nous l’avons fait en troisième période (mardi).”

La perte n’a cependant pas amorti les esprits de Turnbull & Co.

Après tout, pour les héros locaux, c’était leur première action de jeu en plus d’un an.

«C’était très amusant jusqu’à la moitié de la troisième période, lorsque les roues sont tombées un peu», a déclaré Turnbull. «Mais c’était génial. Toute la journée a été formidable, juste à entrer dans cet état d’esprit du jour de match – avoir ce patinage matinal d’avant-match, puis arriver à la patinoire bien et tôt avec beaucoup de temps pour s’échauffer. C’était génial d’être dans cette atmosphère et dans ce cadre.

Maintenant les pieds mouillés, l’équipe de la Banque Scotia (0-1) sera probablement plus prête lorsqu’elle se rendra sur la glace lors de la troisième journée du tournoi contre l’équipe Sonnet (0-1) – qui a également vu des restrictions pandémiques limiter sa préparation sur glace. avant l’événement – mercredi après-midi au Seven Chiefs Sportsplex (15 h, Sportsnet NOW).

«Nous n’avons pas du tout pu jouer ensemble cette année», a ajouté Sarah Nurse de Team Sonnet. «Donc, le fait que nous ayons pu nous réunir cette semaine et jouer a été très amusant. Il y a certainement des problèmes de timing – un peu rouillés – mais je pense que cela se résume à ces décisions partagées et au timing sur la glace qui accompagne la répétition des matchs.

Lire aussi  Voir Scott Eastwood se transformer en MCU Wolverine pour succéder à Hugh Jackman

«Je suis assez confiant d’ici la fin de la semaine, nous aurons ce problème.»

[email protected]

http://www.twitter.com/ToddSaelhofPM

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et à encourager tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour la modération avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suivez les commentaires. Consultez notre règlement de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la manière d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick