Revue de Tori et Lokita – clarté du but dans la parabole des dépossédés des Dardennes | Cannes 2022

Jes frères Dardenne, Jean-Pierre et Luc, ont retrouvé la compétition cannoise où ils ont remporté des avis en or au fil des décennies : deux Palmes d’or (pour Rosetta en 1999 et L’Enfant en 2005) et d’autres prix dont celui du meilleur scénario pour Lorna’s Silence en 2008, le Grand Prix pour The Kid With The Bike en 2011, et meilleure réalisation pour Young Ahmed en 2019. Mais pour moi le dynamisme de leur travail s’est essoufflé ces dernières années, et il y a parfois des soucis de naïveté basique de l’intrigue et plausibilité, pour toutes les recherches évidentes qui ont été faites dans leurs scénarios. Dans ce film, par exemple – et pas pour la première fois – les Dardenne incluent une scène « cosh » bizarrement superficielle dans laquelle quelqu’un doit être brièvement inconscient, et cela est réalisé en le frappant une ou deux fois sur la tête avec quelque chose de lourd , un trope que je pensais être sorti avec la télévision pour enfants des années 70. La fin elle-même est un peu naïve dans son exécution, mais pas dans ce qu’elle implique sur la cruauté des personnes qui exploitent les immigrants vulnérables.

Cela dit, j’ai tout de même répondu au battement de cœur de l’idéalisme, de l’urgence et de la force de ce film : une simple parabole d’inégalité et d’injustice parmi les marginalisés et les dépossédés au cœur de l’Europe occidentale. Étant donné que tant de cinéma semble être la création de l’ironie et de l’indifférence, les Dardenne sont des cinéastes qui croient que le cinéma doit signifier quelque chose et intervenir dans le monde réel. J’ai été frappé par la ressemblance des Dardenne avec le travail du scénariste Paul Laverty pour Ken Loach, bien que je pense sans le côté humoristique Laverty/Loach.

Lire aussi  CM Radio - 18 mai 2016 - Ian MacKay, Byron Pascoe et Paul Luftenegger de Re:Sound

Dans la Belgique d’aujourd’hui, une jeune femme appelée Lokita (Mbundu Joely) et un garçon appelé Tori (Pablo Schils), tous deux originaires du Bénin, ont enduré un terrible voyage vers la terre promise de l’UE et sont maintenant dans un foyer pour enfants pour immigrés . Pour obtenir leur titre de séjour, ils doivent se déclarer frère et sœur ; pas de grande tension, car ces jeunes sont désormais aussi passionnément proches que n’importe quel frère ou sœur. Mais la bureaucratie et la suspicion officielle anéantissent leurs rêves. Désespéré d’argent et devant toujours de l’argent aux trafiquants d’êtres humains, Tori obtient un emploi en vendant de la drogue sous couvert de livraison de pizzas et Lokita accepte d’être emmenée les yeux bandés par des criminels dans une ferme secrète de cannabis, un endroit vraiment terrifiant au milieu de nulle part. Elle est là enfermée pendant trois mois à s’occuper des plantes sous les lumières insupportablement chaudes, avec son téléphone emporté, sur promesse de paiement lorsque le temps sera écoulé.

Tori et Lokita sont ainsi installés à divers stades de la chaîne de production et de distribution d’une denrée particulière : illégale, en l’occurrence, et eux aussi sont illégaux. C’est cette illégalité générale qui crée les forces du marché qui maintiennent les travailleurs obéissants et effrayés de Tori et Lokita, créant quelque chose que les gens respectables et prospères veulent acheter le moins cher possible. L’amour passionné de Tori pour Lokita les rapproche, mais déclenche une chaîne d’événements désastreux.

Il y a là une certaine maladresse dans le langage dramatique et je dois avouer une certaine agitation quant à la sélection quasi automatique des Dardenne au concours cannois. Sont-ils en train de devenir l’un des gorilles à dos argenté de Cannes, les lauréats établis qui sont autorisés à entrer en compétition sur la base d’un excellent travail dans le passé, et non d’un bon travail dans le présent ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, il y a là une simplicité et une clarté de propos auxquelles j’ai répondu et les Dardennes ont obtenu d’excellentes performances de leurs jeunes leaders.

Lire aussi  Date de sortie de Morbius, bande-annonce, distribution, intrigue

Tori et Lokita projetés au festival de Cannes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick