Un cycliste néerlandais d’élite accusé d’avoir agressé deux adolescentes dans un hôtel rompt son silence

Un cycliste néerlandais d’élite est «mentalement brisé» après avoir été accusé d’avoir agressé deux adolescentes dans un hôtel australien avant la course du championnat du monde – alors qu’il rompt son silence

  • Le cycliste néerlandais Mathieu van der Poel s’est retiré de la course du championnat du monde
  • Il a été accusé d’avoir agressé deux adolescentes à Wollongong, NSW
  • Le joueur de 27 ans est en Australie pour les Championnats du Monde Route UCI
  • S’exprimant pour la première fois depuis, il est “brisé” et “mentalement un peu brisé”

La star du cyclisme néerlandais qui s’est retiré de manière sensationnelle d’une course sur route du championnat du monde a rompu son silence pour la première fois depuis qu’il a été accusé d’avoir agressé deux adolescentes.

Mathieu van der Poel, 27 ans, qui a remporté une étape du Tour de France et du Giro d’Italia, est “brisé” par l’incident présumé avec les filles âgées de 13 et 14 ans, selon son patron de l’équipe Alpecin-Deceuninck, Christoph Roodhooft .

“Il n’a pas dormi de la nuit et était également un peu brisé mentalement”, a déclaré Roodhooft aux journalistes.

«Il attendait beaucoup de cette journée (course) et a fait tout ce qu’il pouvait au cours des deux derniers mois après son mauvais Tour de France.

“Il avait retrouvé la joie et le bonheur dans le cyclisme et espérait faire une belle course aujourd’hui.”

Lire aussi  Prévisions pour Sydney, Brisbane et Wollongong: East Coast Low devrait apporter un temps sauvage

Il devra faire face au tribunal après avoir été arrêté et inculpé quelques heures seulement avant la course, où il était l’un des favoris pour le titre des Championnats du Monde Route UCI 2022 – une course de 266,9 km se déroulant à Wollongong, au sud de Sydney.

La police allègue que l’athlète a physiquement confronté les filles de 13 et 14 ans au Novotel de Brighton Le Sands samedi soir parce qu’elles jouaient une farce à sa porte alors qu’il essayait de dormir avant la course. .

Mathieu van der Poel (photo de droite avec sa petite amie Roxanne Bertels) comparaîtra devant le tribunal local de Sutherland pour avoir agressé deux filles âgées de 13 et 14 ans

La police alléguera que les deux jeunes adolescentes jouaient à

La police alléguera que les deux jeunes adolescentes jouaient à “frapper et courir” dans le Brighton Le Sands Novotel (ci-dessus) lorsque le cycliste a poussé les deux filles, provoquant la chute d’une

Des officiers du St George Command de Sydney ont saisi le passeport de Van der Poel avant sa comparution devant le tribunal de Sutherland le 27 septembre, après l’avoir accusé de deux chefs d’agression contre un enfant.

Le coureur qui n’est sorti de garde à vue qu’à 4h du matin, s’est retiré une heure après le début de la course d’épuisement.

“Je me suis couché tôt et de nombreux enfants dans le couloir de ma chambre ont dû frapper à la porte en permanence”, a-t-il déclaré au site Web belge Sporza avant le départ de la course.

“Après quelques fois, j’en ai fini avec ça. Je n’ai pas demandé si gentiment d’arrêter. Ensuite, la police a été appelée et j’ai été emmené.

« Je n’étais pas de retour dans ma chambre avant 4 heures. Ce n’est certainement pas idéal. C’est une catastrophe, mais je ne peux plus rien changer.

Lire aussi  Phoebe Dynevor regarde les mondes loin de Daphne Bridgerton alors qu'elle enfile un ensemble décontracté

La police de NSW a allégué que Van der Poel avait poussé les deux filles, faisant tomber l’une et l’autre heurter un mur souffrant d’une légère écorchure au coude.

“La direction de l’hôtel a été informée de l’incident, qui a ensuite appelé la police”, a déclaré un porte-parole de la police de NSW dans un communiqué.

“Des officiers du commandement de la zone de police de St George se sont présentés et ont arrêté un homme de 27 ans peu de temps après.”

Van der Poel est «mentalement brisé» après avoir été accusé d'avoir agressé deux jeunes adolescentes, puis d'avoir dû se retirer de la course en raison de l'épuisement après son arrestation

Van der Poel est «mentalement brisé» après avoir été accusé d’avoir agressé deux jeunes adolescentes, puis d’avoir dû se retirer de la course en raison de l’épuisement après son arrestation

Mathieu van der Poel, des Pays-Bas, traverse le pont Sea Cliff lors de la course sur route masculine d'élite aux championnats du monde de cyclisme sur route à Wollongong, en Australie, le dimanche 25 septembre 2022

Mathieu van der Poel, des Pays-Bas, traverse le pont Sea Cliff lors de la course sur route masculine d’élite aux championnats du monde de cyclisme sur route à Wollongong, en Australie, le dimanche 25 septembre 2022

Mathieu van der Poel (photographié avec sa petite amie Roxanne Bertels) est accusé d'avoir agressé deux enfants

Mathieu van der Poel (photographié avec sa petite amie Roxanne Bertels) est accusé d’avoir agressé deux enfants

Van der Poel a été emmené au poste de police de Kogarah où il est resté jusqu’à 4 heures du matin, la course commençant à 10h15.

Bien qu’il n’ait dormi que quelques heures, Van der Poel a regardé la course, mais s’est retiré vers 11 heures.

Il a été libéré sous caution et est inscrit pour comparaître devant le tribunal local de Sutherland devant le magistrat Hugh Donnelly.

Le quadruple champion du monde de cyclo-cross et champion du monde junior de course sur route 2013 était l’un des favoris pour remporter le maillot arc-en-ciel.

Lire aussi  Un joueur de football du New Jersey High School décède après un traumatisme crânien

Publicité

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick