Home » Une adaptation bien réussie… | Le Journal de Montréal

Une adaptation bien réussie… | Le Journal de Montréal

by Les Actualites

Près de 25 ans après avoir marqué une génération entière dans les salles obscures, je sais ce que tu as fait l’été dernier (Souviens-toi… l’été dernier) fait le saut vers le petit écran. Sans révolutionner le genre, la nouvelle série d’Amazon Prime réussit à nous tenir en haleine tout en présentant le récit classique – toujours efficace – à une nouvelle génération.

L’histoire, on la connaît tous. Après une soirée particulièrement bien arrosée, un groupe d’adolescents est impliqué dans un accident de voiture causant un décès. Paniqués, ils décident de se débarrasser du corps en faisant le pacte de garder le sinistre secret qui les unit désormais.

Mais un an plus tard, de mystérieux messages surgissent, ne laissant planer aucun doute : quelqu’un sait ce qui s’est passé.

Table rase

Tout ceci demeure encore aujourd’hui. Mais une fois le concept bien établi, on s’éloigne rapidement de l’intrigue portée à l’écran en 1997, comme de celle du roman initial, publié par Lois Duncan deux décennies plus tôt. Oubliez donc l’habit de pêcheur et le crochet de naguère, la bande d’adolescents est maintenant tourmentée par une personne tapie dans l’ombre, utilisant textos et réseaux sociaux pour narguer ses victimes.

On a ainsi droit à une relecture plus moderne – et beaucoup moins édulcorée – des incarnations précédentes. Les personnages carburent désormais aux Comme, aux drogues dures et aux plaisirs charnels. Ils sont racisés et, dans certains cas, queers. Bref, on sent ici un réel désir d’actualiser les archétypes de l’époque.

Clichés abondants

Malheureusement, ils demeurent pour la plupart tout aussi unidimensionnels, souvent calqués sur des stéréotypes. Mais on réussit tout de même à s’attacher à certains d’entre eux, notamment grâce au charisme d’interprètes tels que Madison Iseman, Sebastian Amoruso et Ashley Moore.

Lire aussi  La numérotation bout à bout sur Instagram est un vrai problème, s'il vous plaît méfiez-vous

Et surtout, on se surprend à être complètement investi dans cette nouvelle intrigue dès le second épisode. Avec ses nouveaux développements et meurtres plus nombreux et barbares, les codes actuels de l’horreur profitent visiblement bien au matériel source.

Bref, on n’a fait qu’une bouchée des quatre épisodes, déposés sur Amazon Prime Video vendredi dernier. Et on sera très certainement au rendez-vous pour les quatre suivants, attendus de manière hebdomadaire.

Les quatre premiers épisodes de je sais ce que tu as fait l’été dernier sont diffusés sur Prime Video. De nouveaux épisodes seront mis en ligne chaque vendredi.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.