Attentat à la bombe contre une école de filles à Kaboul: 50 morts

KABOUL, Afghanistan – Des familles en deuil ont enterré leurs morts dimanche à la suite d’un terrible attentat à la bombe dans une école de filles de la capitale afghane qui a tué 50 personnes, dont beaucoup étaient des élèves âgés de 11 à 15 ans.

Le nombre de blessés lors de l’attaque de samedi est passé à plus de 100, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Tariq Arian. Dans le quartier ouest de Dasht-e-Barchi, des familles ont enterré leurs morts au milieu de récriminations en colère contre un gouvernement qui, selon elles, ne les a pas protégés des attaques répétées dans le quartier musulman majoritairement chiite.

« Le gouvernement réagit après l’incident, il ne fait rien avant l’incident », a déclaré Mohammad Baqir, Alizada, 41 ans, qui s’était réuni pour enterrer sa nièce, Latifa, une élève de 11e année de l’école Syed Al-Shahda.

Trois explosions à l’extérieur de l’entrée de l’école ont frappé alors que les étudiants partaient pour la journée, a déclaré Arian. Les explosions ont visé les Hazaras de l’Afghanistan, qui dominent le quartier de Dasht-e-Barchi, où les bombardements ont eu lieu. La plupart des Hazaras sont des musulmans chiites. Les talibans ont nié toute responsabilité, condamnant l’attaque et les nombreux morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick