Australie: les appels du secteur des entreprises à ouvrir la frontière avant la mi-2022 s’intensifient – Live | Nouvelles de l’Australie

Les enfants autochtones continuent d’être représentés de manière disproportionnée dans les statistiques australiennes sur les soins hors du domicile, malgré la baisse des taux globaux, selon AAP.

Un rapport annuel de 118 pages, publié mardi par l’Institut australien de la santé et du bien-être, montre qu’un enfant sur quatre sur environ 46000 enfants pris en charge hors du domicile à la mi-2020 était autochtone.

À l’époque, il y avait environ 18 900 enfants autochtones placés hors du foyer, ce qui comprend la vie avec un parent ou une famille d’accueil.

Cela représente un enfant aborigène et insulaire du détroit de Torres sur 18 en Australie, et est 11 fois plus élevé que le taux des enfants non autochtones.

Près des deux tiers (63%) de ce groupe vivaient avec la famille ou d’autres soignants autochtones, le reste dans d’autres arrangements, y compris le placement en famille d’accueil.

Porte-parole de l’AIHW Dinesh indraharan mentionné:


Dans les nouvelles positives, plus de 80% des enfants autochtones qui ont quitté les soins hors du domicile pour des arrangements plus stables et permanents, ne sont pas retournés aux soins dans les 12 mois.

Le nombre d’enfants autochtones recevant des services de protection de l’enfance en 2019-2020 était de 55300 – un taux de 166 pour 1000 enfants autochtones, contre 151 pour 1000 en 2016-2017.

Quelque 14 300 enfants autochtones ont fait état de cas de mauvais traitements corroborés, la violence psychologique (47%) et la négligence (32%) étant les deux formes de maltraitance les plus courantes.

Indraharan a déclaré:


Les enfants des régions très éloignées étaient trois fois plus susceptibles que ceux des grandes villes de faire l’objet d’une justification …

Autrement dit, lorsqu’un avis a fait l’objet d’une enquête et qu’il y avait des motifs raisonnables de croire que l’enfant avait été, était ou était susceptible d’être maltraité, négligé ou autrement lésé.

Victoria avait le taux le plus élevé d’enfants autochtones dans les soins à domicile de tous les États ou territoires, suivie de WA et de l’ACT.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick