Finale de la Ligue des champions: la police française a été brutale avec une tolérance absolument zéro, déclare le journaliste en chef de Sky Sports News | Nouvelles du monde

Le Liverpool FC a « demandé une enquête formelle » après que la violence a été utilisée contre ses supporters avant la finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid à Paris.

La sécurité au Stade de France semble avoir été submergé par la taille de la foulelaissant de nombreux supporters attendre hors du terrain pendant des heures.

Le journaliste en chef de Sky Sports News, Kaveh Solhekolfaisait partie des personnes gazées au stade.

Peu de temps après, il décrit ce dont il a été témoin : « Au cours des dernières minutes, moi et trois membres de mon équipage avons été gazés sans raison par la police française. C’était une expérience assez désagréable mais nous avons réglé le problème en obtenant un quelques bouteilles d’eau et nous en verser dans les yeux. Nous allons tous bien.

Image:
Policiers et supporters aux tourniquets du Stade de France

« La situation ici est un peu étrange. Je pense que ce qui s’est passé, c’est que beaucoup de gens se sont présentés au stade sans billets. Ils semblent être des jeunes, des Français qui se pressent et essaient de briser les cordons de sécurité. .

« D’après ce que j’ai vu, même au fan park de Liverpool, l’attitude de la police française a été très sévère avec une tolérance absolument zéro. Ils se fichent de l’ampleur du béguin qui se développe et ils insistent pour fouiller absolument tout le monde. avant de les laisser passer.

« Nous avons eu une situation au fan park cet après-midi où certains fans de Liverpool faisaient la queue pendant trois heures pour participer à un événement gratuit. Il y avait trois, quatre, cinq points de contrôle où ils étaient retenus et fouillés.

Lire aussi  La saga des coûts HS2 n'a "pas de fin claire en vue", préviennent les députés

« Nous avons eu la même situation au stade ce soir. Il y a tellement de policiers, de policiers anti-émeute et d’agents de sécurité ici et leur état d’esprit a été d’empêcher quiconque sans billet de s’approcher du stade.

« La situation est compliquée parce que nous ne parlons pas seulement de tickets papier – à l’ère moderne, les gens ont des laissez-passer sur leur téléphone. Ils n’ont pas été en mesure d’afficher les bons laissez-passer ou de trouver leurs mots de passe. Nous avons vu des gens en larmes parce qu’on leur a volé leurs billets, des gens se sont fait voler leurs billets électroniques.

Les supporters de Liverpool devant le Stade de France
Image:
Le Liverpool FC a « demandé une enquête formelle »

« En ce qui concerne la police et la sécurité ici [at the Stade de France] sont concernés, ils s’en fichent. Ils ne veulent personne près du stade s’ils n’ont pas de billets. Je me promène maintenant dans les rues et c’est plein de jeunes français qui essaient de trouver un moyen de passer à l’intérieur du cordon de sécurité.

« Je ne peux que dire ce que j’ai vu moi-même en tant que témoin oculaire, mais je n’ai vu aucun supporter de Liverpool causer le moindre problème. Je ne les ai pas vus arriver en retard – j’ai été assez choqué de voir à quel point les premiers supporters avaient s’est présenté au stade.

« Nous sommes arrivés environ quatre heures avant le coup d’envoi, nous nous attendions à ce que ce soit assez calme. Mais j’avais l’impression que c’était une heure avant le coup d’envoi parce que tant de gens étaient arrivés tôt et à temps. Je serais très prudent quand je lire les déclarations de l’UEFA accusant le coup d’envoi d’être retardé et les problèmes à l’extérieur du stade sur l’arrivée tardive des supporters.Ce n’est pas le cas d’après ce que j’ai vu.

Lire aussi  Alors que Roe vs Wade tombe, le Nouveau-Mexique se prépare pour les demandeurs d'avortement

« J’ai vu pas mal de fans essayer de tromper les gardes de sécurité et les policiers et tous ces supporters que j’ai vus essayer de le faire sont espagnols. C’était l’un de ces incidents dans lesquels nous avons été pris lorsque nous étions -gazé – un groupe de policiers anti-émeute tentait d’éjecter des supporters du Real Madrid qui tentaient de franchir le cordon sans billets.

« Il y a eu une petite confrontation entre les supporters espagnols et la police anti-émeute, et c’est à ce moment-là qu’ils ont sorti les gaz lacrymogènes et que nous nous sommes trouvés au mauvais endroit au mauvais moment.

« Mais je dois souligner à nouveau – de mes propres yeux, je n’ai vu aucun supporter de Liverpool causer des problèmes ou des ennuis. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick