Gibraltar va assouplir les lois strictes sur l’avortement après le résultat du référendum | Nouvelles du monde

Gibraltar a voté pour assouplir ses lois anti-avortement sévères à la suite d’un référendum jeudi.

Les militants pro-choix ont célébré cette décision, qui a été annoncée à minuit, avec 62% des Gibraltariens votant en sa faveur avec un taux de participation de 53%.

La législation entrera en vigueur dans les 28 jours, a déclaré le ministre en chef de Gibraltar, Fabian Picardo.

Image:
Près de 62 % des électeurs ont voté en faveur du changement

L’avortement est actuellement illégal à Gibraltar à moins qu’il ne soit nécessaire pour sauver la vie de la mère et est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à la prison à vie – bien que personne n’ait jamais été condamné.

Jusqu’à présent, les femmes souhaitant avorter devaient se rendre en Espagne ou en Grande-Bretagne.

Le référendum devait initialement avoir lieu l’année dernière, mais a été reporté en raison de la pandémie de COVID-19.

Elle a eu lieu pour demander aux électeurs s’ils étaient d’accord avec une décision parlementaire de 2019 autorisant des dérogations à la loi pour des raisons de santé.

Suivez le podcast Quotidien sur Podcasts Apple, Google Podcasts, Spotify, diffuseur

Les grossesses pourront désormais être interrompues jusqu’à la douzième semaine si les médecins jugent que la santé physique et mentale de la femme est en danger.

Les dirigeants des deux partis de la coalition gouvernementale de Gibraltar, le Parti travailliste socialiste et le Parti libéral, se sont joints au parti Ensemble Gibraltar, pour exhorter les électeurs à soutenir le changement.

Le chef de l’opposition, les sociaux-démocrates, s’est battu contre les changements proposés, tout comme le mouvement Gibraltar Pro-Life – qui a fait valoir que le changement revenait à introduire l’avortement sur demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick